Attentive, vous ne loupez jamais votre visite chez le gynéco et votre fameux frottis. Mais connaissez-vous vraiment le rôle de ce test essentiel?

Il existe deux types de femmes. Celles, hyper organisées, qui planifient leur rendez-vous des mois à l’avance et les autres… Trois semaines, deux mois voire plus: on a parfois tendance à repousser notre rendez-vous chez le gynéco. Résultat, on s’y prend trop tard, notre gynécologue est booké pour plusieurs mois, et on finit par se rendre chez notre gynéco un an et demi voire deux ans après notre dernier rendez-vous… Oups. Pourquoi ce rendez-vous est-il si important? Car un suivi régulier ainsi qu’un frottis tous les trois ans peuvent faire la différence pour votre santé.

01

À quoi sert un frottis?

Le frottis cervico-utérin permet de dépister le cancer du col de l’utérus. Le frottis détecte des anomalies qui peuvent éventuellement se développer en cancer. Grâce à lui, on peut dépister et traiter plus rapidement le cancer du cul de l’utérus. Contrairement à ce que certains pensent, le frottis cervico-utérin n’est pas un bilan complet et ne vous permettra pas de diagnostiquer des IST comme la Chlamydia ou le HIV. Ces derniers se dépistent autrement: par un autre type de frottis ou via une prise de sang.

02

Comment se passe un frottis?

Le gynécologue prélève des cellules situées à la surface du col. Ensuite, ces cellules seront analysées afin de détecter une éventuelle anormalité. Côté douleur, vous ressentirez un léger pincement, mais n’ayez craintes: c’est plus une grosse gène que de la douleur.

03

À quelle fréquence faut-il se faire dépister?

À partir de 20-25 ans, il est conseillé d’effectuer un frottis tous les trois ans ainsi qu’un suivi gynécologique régulier. Ce frottis sera d’ailleurs remboursé par votre mutuelle.

04

Peut-on se faire dépister pendant ses règles?

Bien entendu, pour un résultat optimal, il est conseillé de ne pas prendre rendez-vous lorsque vous avez vos règles, de ne pas avoir des rapports sexuels non protégés durant les deux jours précédant le frottis et de ne pas procéder à une douche vaginale le jour du frottis.

05

Que faire si le test est positif?

Pas de panique, un test positif ne veut pas forcément dire que vous avez le cancer du col de l’utérus. Si votre frottis a détecté une anomalie, il faudra réaliser des examens complémentaires (biopsie, colposcopie). Ne négligez donc plus vos examens gynécologiques!

Ceci devrait vous intéresser: