Vous ne vivez que pour votre bolo du vendredi et vous insultez tous ceux qui insinuent que les pâtes ne sont pas bonnes pour votre ligne? Voici une étude que vous pourrez leur glisser sous le nez!

“Moi, je ne mange plus de pâtes, ça fait grossir”: on connait toutes une “amie” qui prononce ce genre de sentence atroce, à peine arrivée au resto italien. Mais rassurez-vous, vous pouvez engloutir vos linguine sans culpabiliser (à condition de choisir la bonne sauce). C’est le résultat d’une étude récente présentée à la Société de l’Obésité britannique. Selon les résultats, les mangeurs de pâtes seraient généralement en meilleure santé que ceux qui s’en privent (ET TOC). 

Moins de sucres ajoutés

Un plat de pâtes étant riche et complet, il éviterait les coups de fringale et permettrait de limiter notre consommation de graisses saturées et de sucres ajoutés. De plus, un plat de pâtes complètes permet de couvrir 20% de nos besoins quotidiens en fibres. Vous avez besoin d’un autre argument? Il suffit de comparer les IMC entre les différents pays européens! Selon une étude menée en France, nos voisins (qui ont une consommation de pasta similaire à la nôtre) dégusteraient en moyenne 150gr de pâtes par semaine, soit trois fois moins que nos amis italiens. Pourtant, leur IMC moyen sont équivalents. CQFD, reprenez des vongole!

+ de recettes avec des pâtes