L’arrivée de votre bébé est prévue pour très bientôt et vous vous posez de nombreuses questions quant à la situation? Voilà ce que vous devez savoir.

01

Les femmes enceintes ont-elles plus de risques d’être contaminées?

Pas de panique, d’après les premières constatations, les femmes enceintes ne sont pas plus touchées que les femmes qui n’attendent pas d’heureux événements. À l’instar des autres femmes de la tranche d’âge 20-45, la grande majorité des personnes contaminées développeront des symptômes légers. Suivez les mêmes mesures préventives que le reste de la population: sorties limitées, lavage de mains intensif… Même si la situation est exceptionnelle, essayez autant que possible de ne pas succomber au stress.

02

Comment se passe l’accouchement?

Si en France, plusieurs hôpitaux ont limité l’accès au papa, en Belgique ce n’est pas encore le cas. Par contre, dans la salle d’accouchement, vous ne pourrez être accompagnée que d’une seule personne maximum (âgée de plus de 18 ans). Pour celles qui craignent d’être contaminées en se rendant à l’hôpital, sachez que les hôpitaux ont établi des protocoles spéciaux et que les personnes atteintes du coronavirus sont bien isolées. En cette période exceptionnelle, les séjours à l’hôpital sont raccourcis. La durée de votre séjour dans le service maternité sera déterminée en concertation avec votre médecin traitant (gynécologue, pédiatre, éventuellement anesthésiste). .

03

Les visites sont-elles autorisées?

Malheureusement, non. Les visites sont interdites pour le moment. À l’instar de l’accouchement, seule une personne peut être présente avec vous à la maternité. Cette personne ne peut pas changer. Seule la personne présente lors de votre accouchement peut venir vous rendre visite. 

04

Et pourquoi pas l’accouchement à domicile?

Comme le rapportent plusieurs médias belges dont Sudpresse, les demandes pour un accouchement à domicile sont en hausse. Cependant, les médecins assurent que les femmes enceintes qui se rendent à l’hôpital pour accoucher ne doivent pas craindre une contamination. Les associations rappellent d’ailleurs que l’accouchement à domicile n’est pas un choix last-minute et qu’il ne peut se faire que si toutes les conditions ont été réunies. “L’accouchement à domicile a lieu dans un contexte précis: la grossesse doit s’être bien déroulée, certaines choses doivent être préparées à la maison et la distance à parcourir jusqu’à l’hôpital doit être prise en considération. Dans le contexte actuel, nous devons de notre côté vérifier l’accessibilité des services d’urgence ainsi que la disponibilité des sages-femmes, dont certain.es ont cessé leurs activités” peut-on lire dans les journaux. Si des femmes enceintes présentent des symptômes de coronavirus, elles accoucheront dans des salles spéciales. Il existe des salles d’accouchement séparées et des entrées distinctes pour ces dernières.

05

Si je suis malade, ai-je des risques de contaminer mon bébé?

Sachant que le Covid-19 est encore un nouveau virus, il existe encore peu de données à ce sujet. Cependant, jusqu’à présent, les médecins n’ont pas constaté de risque accru de fausse-couche ou de transfert du coronavirus au bébé. Si vous pensez être atteinte du coronavirus et que vous allez bientôt accoucher, contactez le service hospitalier dans lequel vous comptez vous rendre par téléphone. Chaque hôpital a un plan différent et ils vous conseilleront au mieux.

Sources: Partena, Sudpresse, Info-coronavirus.be

Lisez aussi: