Enceinte depuis quelques semaines, vous vous demandez si vous pouvez poursuivre votre entraînement intensif? Voilà ce qu’il faut savoir sur le sport pendant la grossesse.

Puis-je encore courir si je suis enceinte? Le vélo est-il mauvais pour bébé? À quelle fréquence puis-je m’entraîner? Pas évident de faire du sport quand on est enceinte. Entre nos craintes pour bébé et nos difficultés à nous mouvoir, on se demande encore si c’est une bonne idée de maintenir une activité physique. Pour vous aider à y voir plus clair, avec l’aide d’un médecin, une thérapeute, une nutritionniste, une coach sportive et une sage-femme, la marque de prêt-à-porter BonPrix a mis au point un e-book gratuit très complet sur le sport pendant la grossesse .

Stop ou encore?

La conclusion de cet e-book? Arrêter de pratiquer une activité physique lorsque l’on est enceinte aurait de nombreux impacts négatifs sur notre santé, mais également celle de bébé. Sauf contre-indication de votre médecin/gynécologue, il vaut donc mieux continuer une activité physique modérée. Faire de l’exercice aurait des impacts directs sur votre physique (cela améliore la circulation sanguine, limite la prise de poids, diminue les risques de diabètes, de césarienne et de maux de dos) mais aussi sur votre santé mentale (cela permet de réduire l’anxiété et diminuerait les cas de dépression post-partum). « La pratique d’une activité permet de maintenir un bon état psychologique et de limiter le stress lié à la grossesse », explique Déborah Schouhmann Antonio thérapeute en périnatalité.

De plus, certaines études ont établi des liens entre la pratique d’activité physique et la santé de bébé. Ainsi, selon les experts, s’exercer pendant la grossesse permettrait une meilleure oxygénation et améliorerait l’activité cardiovasculaire de bébé.

Quels sont les sports recommandés?

Bien entendu, certains sports sont davantage recommandés. Ainsi, on évitera de sauter toutes les deux minutes ou de faire des kicks à répétition. Tout dépendra aussi de votre condition physique. Parmi les sports recommandés, la marche à pied, la gymnastique douce, la natation ou encore les pilates. La natation ou tout autre sport aquatique comme l’aquagym sont souvent conseillés, car on peut les pratiquer du 1 au 9e mois de grossesse. Autre activité physique à suivre, la méthode de Kegel, des exercices qui font travailler les muscles pubococcygiens, une zone musculaire très sollicitée lors de l’accouchement.

À contrario, il vaut mieux éviter les sports d’endurance et de combats comme la course à pieds, le kung-fu, le rugby, le volley ou encore le squash.

  • Envie de lire en intégralité cet e-book gratuit? Par ici!

Ceci devrait vous intéresser: