C’est la plus grande hantise des futures mamans: perdre leur enfant avant le terme de leur grossesse. On répond à vos questions sur la fausse couche.

Selon l’UZ Brussel, 15% des grossesses se terminent encore par une fausse couche. Un phénomène bien souvent sous-estimé qui touche chaque année des milliers de femmes. Bien que la fausse couche soit fréquente, il faut reconnaître que l’on connaît peu de choses sur le sujet. L’alimentation influence-t-elle les risques de fausse couche? Une femme de plus de 35 ans a-t-elle plus de risques de voir sa grossesse s’achever de manière impromptue? 5 questions que l’on se pose toutes sur la fausse couche.

05

Est-ce que l’on s’en rend toujours compte?

Il existe deux types de fausse couche: celle qui intervient avant les 12 premières semaines de grossesse et celle qui se déroule entre la 12e et la 20e semaine. Très souvent (dans 80% des cas), la fausse couche arrive dans les premières semaines, une période durant laquelle la femme n’est pas toujours consciente de sa grossesse. Ainsi, durant ces premières semaines, l’embryon n’est pas encore très développé et peu être rejeté sans que l’on ne le remarque, pendant (ce que l’on croit être) les règles.

04

Quelles sont les causes d’une fausse couche?

L’âge de la maman influence grandement les risques de fausse couche. Ainsi, une femme de 40 ans et plus à 26% de risques de faire une fausse couche, contre 12% pour les moins de 20 ans. Autres facteurs qui influencent les risques de fausse couche, le tabac, l’alcool, la sur-consommation de café, le surpoids, le stress, l’exposition à certains gaz ou substances chimiques (comme l’isotrétinoïne), le diabète, la toxoplasmose ou encore l’hyperthyroïdie.

03

Perte de sang pendant une grossesse = fausse couche?

Une fausse couche n’est pas le seul facteur qui peut expliquer des saignements. Cela peut être le signe d’une inflammation du col de l’utérus ou d’un décollement placentaire. Ces saignements doivent être pris au sérieux et déboucher sur des analyses, mais ils n’indiquent pas toujours la fin de votre grossesse.

02

Quels sont les risques pour la maman et l’embryon?

Même si les médecins interviennent immédiatement, l’embryon ne pourra pas être sauvé, la fausse couche signifiant que celui-ci n’est pas viable. Les complications pour la maman sont assez rares. Les saignements peuvent durer pendant quelques jours. Et bien sûr, les conséquences psychologiques sont parfois très difficiles.

01

Puis-je retomber enceinte?

Une fausse couche n’influence pas vos prochaines grossesses. Il ne faut pas prendre de médicaments (le médecin peut juste prescrire un médicament pour faciliter l’expulsion s’il soupçonne que la fausse couche soit partielle). Il ne faut pas faire de bilan médical, votre médecin exécutera plusieurs tests en cas de récidives. Après trois fausses couches, il réalisera quelques tests afin d’en trouver l’origine.

SUR LE MÊME SUJET: