Quand on a des horaires décalés ou que l’on télé-travaille, on pense être à l’abri du burn-out. Pourtant, de nombreux freelances souffrent d’épuisement professionnel. Nos conseils pour apprendre à ne pas dépasser ses limites et anticiper le burn-out.

Selon une étude de la KUL (l’université de Louvain), 1 indépendant sur 6 souffrirait du syndrome d’épuisement professionnel, plus connu sous le nom de burn-out. Un chiffre alarmant qui remet en question les bienfaits supposés du télétravail et des horaires adaptés. Être son propre patron et travailler depuis chez soi, la clé pour une carrière de tout repos? Pas forcément…

Qu’est ce que le burn-out?

Bien que nous entendions souvent les termes « syndrome dépuisement professionnel« , il n’existe pas de définition claire et précise. Selon les experts de la KUL, il s’agit d’un état qui est constitué de 4  symptômes principaux: épuisement (physique et mental), distance par rapport au travail (démotivation, automatisation, perte de valeurs), perturbation cognitive (troubles de la concentration, problèmes d’attention), et troubles de l’émotion (réactions émotionnelles violentes et incontrôlables). À côté de ces 4 symptômes principaux, vous pouvez également souffrir de dépression, insomnies, crises de panique et autres troubles physiques (migraine, problèmes digestifs – lisez ici les terribles conséquences du stress sur les intestins).

Selon les scientifiques, le burn-out est dû à un déséquilibre entre vos exigences professionnelles (qui sont parfois trop élevées) et vos ressources physiques.

Télétravail et burn-out

Si on parle souvent de burn-out au bureau, on aborde rarement le cas des freelances qui télétravaillent. « Bien entendu, ils peuvent eux aussi souffrir d’un syndrome d’épuisement professionnel », explique Alison Stone, une psychothérapeute lors d’une interview accordée à  Byrdie. « Le télétravail est considéré comme un luxe. Mais ce n’est pas parce que vous travaillez depuis chez vous que vous êtes à l’abri du burn-out.  Grâce aux progrès technologiques, il est très facile de maintenir un contact permanent avec le travail. De plus, il est très difficile de déterminer avec exactitude quand on commence et quand on doit arrêter de travailler. » Sans parler de l’isolement social. «Au bureau, même lorsqu’il y a beaucoup de monde, vous prenez généralement prendre quelques minutes bavarder avec vos collègues. Ces moments sont importants pour gérer le stress « , poursuit-elle.

7 conseils pour prévenir le burn-out

01

PLANIFIEZ VOTRE JOURNÉE DE TRAVAIL

Déterminez à l’avance à quelle heure commence votre journée et à quelle heure vous terminez. Ce n’est pas parce que vous travaillez à domicile que vous devez être disponible toute la soirée. Travaillez-vous jusqu’à 17h? Super, quinze minutes plus tard, votre ordinateur portable se ferme de manière irrévocable.

02

FAITES SEMBLANT D’ALLER AU BUREAU

Agissez comme si vous alliez au travail. Levez-vous aux mêmes heures et habillez-vous, cela vous mettra dans les bonnes conditions et cela vous permettra de bien dissocier votre journée de boulot de vos moments détente devant l’ordi.

03

Reprenez contact

Vous travaillez souvent à la maison et vous souffrez de solitude? Changez d’air! Bar à wifi, bureau de coworking: il existe de nombreux endroits agréables où vous pouvez travailler. Pas envie de bosser à côté d’inconnus? Invitez vos amis indépendants à votre appartement pour une journée de travail ou fixez un moment pour téléphoner à votre famille/votre chéri.

04

Concentrez-vous aux bons moments

Quand on télétravaille, il est tentant de faire un saut au magasin pour faire ses courses ou de prendre du temps pour nettoyer son appart, mais vous feriez mieux de ne pas vous dissiper. Travaillez pendant la journée, cela vous évitera de rallonger inlassablement vos horaires de travail.

05

Misez sur un espace de travail agréable

Vous pensez peut-être que cela ne change pas grand chose, mais un beau bureau bien rangé, quelques plantes et de chouettes photos souvenirs influencent beaucoup votre humeur et votre manière de travailler. Astuce: ne travaillez pas sur votre canapé ou dans votre lit. Il est essentiel de bien séparer votre espace de travail et vos lieux de loisirs.

06

PRENEZ DES PAUSES

L’avantage de travailler à la maison est que vous pouvez, en partie, déterminer comment vous organisez votre journée. Cependant, assurez-vous de prendre le temps nécessaire pour faire des pauses. Celles-ci sont nécessaires pour maintenir votre productivité. Ne restez pas scotchée au bureau, prenez l’air et baladez-vous.

07

PROFITEZ DES AVANTAGES

Travailler à domicile comporte de nombreux avantages. Par exemple, vous pouvez mettre à profit le temps gagné en faisant de l’exercice. Cela décuplera votre énergie et produira de l’endorphine, une hormone essentielle à votre bonheur. 

Attention au burn-out