“C’est pas toi, c’est moi”, “j’ai besoin d’autre chose”: on en a entendu des motifs de rupture, mais quel est le plus douloureux? Celui qu’on a le plus de mal à accepter? La science nous répond!

Envie de vous remettre dans le bain du dating? Découvrez ici les astuces d’un psy!

Une rupture des plus douloureuses

Est-il plus difficile de rompre à cause d’un amour impossible, d’un déménagement à l’autre bout du globe ou des suites d’une tromperie? C’est l’objet d’étude (très sérieux) qu’a choisi une équipe de chercheurs de l’université de Cornell à New York. Les chercheurs ont interrogé plus de 600 personnes à propos des motifs de leurs dernières ruptures afin de trouver la situation la plus difficile à vivre. Leur étude a été publiée dans la revue Personality and Social Psychology. Verdict? Sans surprise, les chercheurs estiment qu’être délaissé(e) pour un(e) autre est le motif de rupture le plus douloureux. Car, en plus de la douleur provoquée par la rupture, cela affecte également la confiance en soi. Ce type de rupture crée un sentiment d’exclusion et de rejet, la personne éprouvera de grandes difficultés à se reconstruire et à retrouver confiance en elle.

Comment se remettre d’une rupture?