Home Bien-être Psycho Feeling good: comment booster sa confiance en soi en 5 étapes

Feeling good: comment booster sa confiance en soi en 5 étapes

Feeling good: comment booster sa confiance en soi en 5 étapes

Qui n’a jamais connu un petit coup de mou lié au stress et aux différents tracas du quotidien? Avec son livre « Optimisme – Espoir – Résilience – Confiance », Matthijs Steeneveld nous montre comment adopter ces 4 qualités positives pour mieux affronter les soucis. Cet expert de la confiance en soi nous donne des conseils pour être bien dans ses baskets.

Vous connaissez sûrement une personne dans votre entourage qui rayonne de confiance. Peu importe la saison, peu importe les tracas: ce gars/cette fille dégage plus de confiance qu’une dizaine de businessmen/women réunis. Comment fait-elle? Ne connaît-elle aucun pépin dans sa vie? Auriez-vous affaire à Monsieur ou Madame Parfait(e)? Impossible de ne pas jalouser ces gens qui prennent la parole sans sourciller et qui dirigent la réunion alors que vous vous rongez les ongles à l’idée de dire quelques mots en public. Et si vous deveniez vous aussi une « Madame Parfaite »? 5 conseils pour booster votre confiance et devenir la personne que tout le monde jalouse!

01

Ciblez vos lacunes

Dans quelle(s) tâche(s) avez-vous besoin de développer plus de confiance? Un manque de confiance est très souvent lié à un manque de compétences, de connaissances dans un ou plusieurs domaines. Ciblez-les et améliorez-vous! Vous avez des lacunes en anglais et cela vous mine? C’est le temps de chouchouter votre vocabulaire. Votre corps ne vous satisfait pas et cela a un impact dans votre quotidien? C’est à VOUS qu’il revient de changer ça. Prenez une tâche où vous n’êtes pas à l’aise et fixez-vous des objectifs réalistes. Pas à pas, avec les succès, vous vous sentirez nettement plus à l’aise.

02

Fixez des objectifs précis, concrets et spécifiques

Essayez de rendre la tâche plus spécifique. Un exemple: au lieu d’avoir un objectif vague et de vouloir « acquérir plus de confiance en réunion », fixez un but plus précis qui vous fera moins peur. « J’aimerais présenter mon plan avec plus de confiance lors de la prochaine réunion ». C’est nettement plus concret et votre objectif paraît plus réaliste, petit et surtout moins terrifiant. Il est difficile de devenir plus confiant à propos de quelque chose qui est très large et vague. En découpant votre objectif en plusieurs petits buts, vous avancerez petit à petit et développerez une plus grande confiance en vous.

03

Analysez la situation

Vous avez ciblé votre objectif et vous l’avez découpé en plusieurs étapes. Que faire maintenant? Analysez les différentes étapes. De quoi avez-vous besoin pour réussir? Mettez-vous à la place de vos auditeurs: pourquoi doivent-ils vous écouter? Qu’avez-vous à leur proposer? Continuons avec notre exemple: dans le cas de la présentation pendant la réunion, il vous faut un plan, un power-point, un programme, des mots-clés, des arguments, un message précis… Notez tout ce dont vous avez besoin afin d’avoir un aperçu. Anticipez un maximum, c’est la clé de la réussite.

04

Armez-vous

Vous avez dressé votre liste, il est temps de préparer toutes les pièces dont vous avez besoin pour réussir! Commencez par préparer les choses qui vous motivent le plus. Essayez de penser à des choses concrètes pour ne pas être prise au dépourvu. Par exemple: préparez-vous aux questions de votre public. Trouvez une parade pour les questions difficiles qui vous feront gagner quelques secondes. Acceptez aussi que, même avec une excellente préparation, il se peut que vous n’ayez pas la réponse à une question. Ne perdez pas pied si cela arrive, remerciez votre interlocuteur pour sa question et dîtes lui que vous vous renseignerez pour la prochaine fois. Cela sera nettement plus professionnel que de noyer le poisson. Vous appréhendez un date et vous avez peur des blancs? Prévoyez quelques sujets de secours (ceux-ci vont vous aider à briser la glace).

05

Le feedback

La présentation est terminée, vous pensiez que vous pouviez vous arrêter là? Vous devez absolument prendre du recul et faire un feedback de votre prestation. Qu’est ce qui a été, qu’est ce que vous pouvez améliorer? Et, surtout, quels sont vos progrès? Notez-les biens dans un cahier, cela va vous booster pour la prochaine fois pour vous dépasser encore un peu plus!

Sur le même sujet: