C’est la conclusion inquiétante d’une étude britannique: près de 3 personnes atteintes d’une IST sur 4 ne préviendraient pas leur partenaire…

Une étude inquiétante

Effrayant: selon une étude menée auprès de 2000 Anglais et publiée sur la pharmacie en ligne chemist-e-u.com, 72% des porteurs d’IST (infections sexuellement transmissibles) n’avertiraient pas leurs partenaires. Les raisons? La peur d’être stigmatisé ou encore la honte. « Il est clair qu’il y a encore beaucoup de stigmatisation autour des IST. C’est comme si les Britanniques évitaient de discuter de leur santé de peur de perdre leur partenaire », a indiqué Shamir Patel, pharmacien et directeur général de chemist-4-u.com. « Une personne sur 10 (11%) a avoué qu’elle était trop gênée pour en parler avec son partenaire », poursuit-il.

Le préservatif, pas toujours efficace

L’étude a également souligné une troisième raison pour expliquer ce silence: l’ignorance. En effet, la plupart des porteurs IST sondés reconnaissent ne pas avoir évoqué leur maladie car ils portaient un préservatif. Malheureusement, celui-ci ne protège pas à 100% les partenaires, notamment pour des infections comme le Papillomavirus. Selon les experts, les préservatifs masculins sont efficaces à 82%, tandis que les préservatifs féminins le sont à 79%.

PLUS D’ARTICLES SEXO À LIRE: