Lancer une entreprise à deux demande d’avoir une extrême confiance en son/sa partenaire. Le/la choisir dans son cercle d’amis, c’est s’en assurer, mais aussi prendre un risque supplémentaire. Par Evelyne Rutten et Anne-Sophie Kersten.

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be

Lisez aussi: