La jalousie est un sentiment bien souvent rattaché à l’amour. Pourtant, elle pourrait se révéler tout aussi nuisible en matière d’amitié.

Lorgner sur le joli sac à main de sa meilleure amie, envier sa relation amoureuse, convoiter son nouveau poste… La jalousie est un sentiment naturel, une émotion que tout un chacun peut ressentir à un moment de sa vie, que ce soit en amour ou en amitié. Gérer ses relations et s’organiser pour vivre en société constitue un art à part entière qu’il semble bien souvent difficile de maitriser.

Un besoin oppressant de se comparer

Faire entrer une amie dans sa vie, c’est lui accorder une place privilégiée dans notre coeur. C’est lui donner de notre temps et de notre confiance. On dit souvent que l’on ne donne pas pour recevoir en retour, mais en amitié, ce n’est pas tout à fait vrai. Nous choisissons la plupart du temps des amis qui nous ressemblent (c’est d’ailleurs prouvé!), qui partagent les mêmes valeurs que nous, et c’est ce qui fait que l’amitié est aussi belle… Mais c’est également ce qui fait qu’on ressent parfois un besoin incontrôlable de se comparer.

Synonyme de malaise, la jalousie transparait bien souvent comme un miroir de notre état d’esprit, de notre comportement et de notre façon de penser sur le moment. Que ce soit une question de possessivité ou de rivalité, la jalousie révèle une part de nos émotions et comment nous gérons ces dernières. « L’herbe semble toujours plus verte ailleurs » semble résumer cette pensée. Dans ce cas, travailler sur soi, sur la source d’un mal-être vis à vis de nos amitiés est alors la clé pour contrer ce sentiment de jalousie envers nos amies, aussi naturel ce ressenti soit-il.

Parler des choses

Lorsque la jalousie entre en compte dans une relation, les bases saines de cette dernière sont compromises. La première étape est de s’en rendre compte, de mettre des mots sur la raison qui nous met si mal face à notre amie. Si notre amie est notre amie, si on tient sincèrement à elle, c’est qu’on sait au fond de nous tout le bien qu’elle nous veut. Il arrive cependant qu’au contraire, la personne que vous avez en face de vous ne soit pas l’amie qu’elle prétend être, qu’elle ne se réjouisse pas de votre bonheur et soit dans ce cas davantage un élément toxique dans votre vie.

Pour détecter ces personnes, il suffit de constater les faits: votre amie est-elle là pour vous uniquement dans les mauvais moments? Trouve-t-elle les mots justes pour vous sortir de votre mal-être ou au contraire, de la manière la plus subtile possible, elle vous tire davantage vers le bas que le haut? Il s’agit là d’une série de questions à se poser tout d’abord pour savoir si la source du problème vient de votre amie ou bien de vous. Si elle vient de votre amie, alors c’est à vous de prendre distance et d’éloigner de vous ce qui semble nuisible à vos yeux, bien que ce soit difficile à accepter.

Un problème de confiance en soi?

Si la source vient en revanche de vous, il est important de vous questionner et de trouver ce qui fait que vous ressentez un besoin de vous comparer, voire de vous dévaloriser, lorsque l’ami en face de vous ne fait rien pour que vous ressentiez cela. Il s’agit peut-être là d’un souci de confiance en soi. Dès lors, il convient de remédier à ce problème pour ne pas se créer soi-même un cercle négatif autour de soi. Toujours est-il que s’entourer de personnes remplies de joie de vivre, c’est se créer une spirale d’ondes positives autour de soi et ça, c’est peut-être la clé du bonheur!

À LIRE AUSSI: