Jusqu’où peut-on aller pour faire plaisir ? Contrairement à son personnage Julie, dans Kérozène, Adeline Dieudonné est devenue vigilante à ces violences qu’on s’inflige à soi-même. Photo: (c) Laetizia Bazzoni.

Psst: le saviez-vous? Vous pouvez gagner 15 exemplaires du nouveau roman de notre Guest ici! Bonne chance 😉

Pour accéder à ce contenu exclusif et gratuit paru dans notre magazine de juin, inscrivez-vous ci-dessous!

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be
DÉCOUVREZ NOTRE RENCONTRE AVEC ADELINE DIEUDONNÉ EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE JUIN, DISPONIBLE EN LIBRAIRIE DÈS MAINTENANT.

PLUS DE GUESTS: