Dénoncer des affaires de harcèlement sexuel c’est très bien, mais agir ensemble pour lutter contre ce fléau, c’est encore mieux!

À moins d’avoir vécu dans une caverne ces derniers mois, impossible d’avoir échappé à l’affaire Harvey Weinstein et à la vague de révélations de scandales sexuels qui ont ébranlé le monde entier. Mais le scandale ne s’est pas limité à la planète Hollywood. Suite à l’affaire Weinstein, des centaines de milliers de femmes, partout dans le monde, ont partagé leur vécu à coups de #MeToo et de #balancetonporc. L’histoire ne s’arrête pas là: un groupe composé d’actrices, scénaristes et autres membres de l’industrie du cinéma ont décidé de s’unir pour éradiquer ce fléau dans le monde culturel mais aussi dans notre quotidien. Pour mettre fin au harcèlement, aux inégalités et autres discriminations.

Time’s up

Au total, 300 femmes se sont lancées dans cet ambitieux projet révélé au grand jour lundi dernier. L’idée avait été lancée par Meryl Streep. L’actrice avait révélé il y a quelques semaines qu’elle envisageait de dresser une liste d’exigences, une sorte de contrat, pour lutter contre le harcèlement. Et le projet se concrétise! L’organisation « Time’s up » a publié sur son site une lettre adressée à toutes les femmes.

Le changement, c’est maintenant!


Ses objectifs? Faire connaître leurs droits aux femmes, faire comprendre aux victimes de harcèlement qu’elles sont entendues mais aussi aider les personnes qui n’ont pas le budget nécessaire pour se défendre. « Souvent, le harcèlement persiste parce que les harceleurs ne payent jamais les conséquences de leurs actes« , a d’ailleurs expliqué le groupe dans sa lettre. De nombreuses personnalités se sont unies à la cause en partageant la fameuse lettre comme Eva Longoria, Selena Gomez, Reese Witherspoon, Blake Lively, Natalie Portman, Cate Blanchett ou encore Taylor Swift….

Comment les aider? En partageant la fameuse lettre ou des posts Instagram de l’organisation!

L’union fait la force!