Réunis autour de la table d’Isabelle Arpin, nos anciens Guests sont revenus pour GAEL sur l’année écoulée et nous ont révélé leurs projets pour 2018. À commencer par Virginie Hocq, qui après une (très) courte pause-carrière, risque bien de revenir en force dans les prochains mois…

Lâcher prise et prochain chapitre

Ah, 2017…

« Le 22 avril 2017, le dernier jour d’une longue tournée de six mois, j’ai réalisé que depuis la naissance de ma fille, je n’avais pas pris le temps de m’arrêter, de profiter de mon bébé. Alors, j’ai fait une pause. J’ai décidé de rester davantage chez moi, de refuser certains projets au risque de le regretter par la suite. Je sentais que je devais le faire! Mais j’avoue que ce n’était pas gagné. Je me suis d’ailleurs fait coacher. J’avais besoin que quelqu’un me guide dans ma tentative de lâcher-prise.»

Mon 2018

«Malgré ce moment de pause, j’ai tout de même eu le temps et l’envie d’écrire un scénario. J’avais envie d’explorer de nouveaux terrains de jeu, de me lancer de nouveaux défis, comme celui d’aller voir des producteurs notamment. J’ai aussi retrouvé le goût de jouer. Je planche d’ailleurs sur un nouveau projet pour l’année qui vient. Ce sera une pièce pleine d’humour et très joliment écrite par un tout jeune auteur. Cette fois, nous serons deux sur scène.»

Retrouvez plus de souvenirs de nos Guests dans le nouveau GAEL de janvier déjà disponible en librairie.

Plus de Guests: