Vous adorez faire du shopping et vous la jouer Pretty Woman qui essaie 1000 tenues avant de craquer? Cette étude risque de refroidir vos ardeurs…

Soyons honnête, qui n’a jamais vécu cette situation? Vous avez dégoté LA jupe de l’année. Coupe, couleur et taille: vous l’adorez et vous trépignez d’impatience à l’idée de la dévoiler à vos copines (pour les rendre jalouses, bien sur). Et si vous la mettiez ce soir, à l’occasion de la pendaison de crémaillère de votre copine Jessica? Vous la laverez ensuite et ce sera ni vu ni connu… Un geste anodin qui a bien plus de conséquences que vous ne le croyez.

Un pantalon acheté, un nid de bactéries offert

Les nouveaux vêtements, un sujet stérile et inintéressant pour les chercheurs? Pas forcément! Philip Tierno, professeur de microbiologie et pathologie à l’Université de New York, a étudié la propreté des vêtements que l’on achète en magasin. Verdict? En moyenne, 10 personnes essaient un vêtement avant qu’il trouve acquéreur. Les essayages sont propices à la prolifération de bactéries. Bien sur, ce chiffre varie en fonction de la taille du vêtement (ainsi, une blouse 38-40 sera plus essayée qu’un jean moulant taille 32) ou encore la vitesse à laquelle les vêtements se vendent. PIRE ENCORE: le chercheur a analysé des échantillons de vêtement et a détecté des streptocoques, des staphylocoques et même… de matières fécales! D’où l’importance du lavage…

Un risque pour la santé?

De la à dire que le shopping représente un danger pour votre santé, il ne faut pas exagérer! Soyez rassurée: selon le chercheur, le risque de développer une infection sérieuse reste extrêmement faible. Cependant, vous devez faire attention, surtout si vous avez des éraflures ou des coupures. Autre élément à surveiller: les produits chimiques utilisés dans certaines boutiques. Des agents chimiques qui peuvent provoquer l’apparition de plaques rouges ou autres petits boutons. Du coup, on retient la leçon et on lave bien ses nouveaux vêtements avant de les mettre!

Plus de news santé: