Exit nos a priori mode. Marie Honnay, notre experte fashion, déshabille nos certitudes et décrypte les tendances de la saison, testing à l’appui. Elle nous livre son verdict et ses bons plans pour assurer en mode stylé. Cette semaine, elle tente une approche pré-printannière de la robe en voile.

Cette pièce, on en rêve d’un bout à l’autre de l’hiver: une robe en voile légère, un tantinet transparente, mais pas vulgaire qu’on portera l’été avec des mules ou des sandales plates. Parce qu’elle affiche un joli imprimé frais, mais pas too much, on sait qu’elle a tout bon. Du coup, lorsqu’on la voit sur un portant de notre boutique préférée, on l’achète sans hésiter. Une question nous taraude toutefois: en attendant l’été, doit-on vraiment la laisser moisir au fond de notre penderie? Mais non, mais non. Pour la porter tout de suite, il suffit de miser sur le bon mix de pièces hiver et été. J’ai testé l’idée sur base d’une tunique Just Julia (trouvée chez Tess à Charleroi) et d’une robe IKKS.

La robe en voile, version hiver

Pour ce premier look, j’ai misé sur une approche mix & match en associant cette tunique en voile japonisante à un pantalon fluide léopard. Pourquoi ça fonctionne? Parce que si ces deux motifs sont très différents, la gamme chromatique est identique. Quant aux accessoires (un joli cabas Clio Goldbrenner, des mules Frida et un collier Isabelle Leloup), ils sont suffisemment chics et classiques pour contrebalancer l’esprit modeux de la silhouette. Pour donner une dimension encore plus hivernale à l’ensemble, ajoutez un manteau camel par-dessus la tenue. Deuxième look, deuxième idée. Cette fois, je me suis amusée à créer un look parfait pour une soirée en amoureux. Au lieu de porter cette robe avec de fines sandales au bord de la plage, combinez-la à des escarpins bleu électrique et à un bomber en satin. Le résultat? Un look plein de peps qui, malgré la transparence de la tunique, reste trendy et distingué. Trop froid pour sortir comme ça? Enfilez un blouson en cuir esprit motard.

Mon verdict

Parce qu’elle est longue et floue, cette robe a le chic pour cacher nos petits défauts. Et comme elle est relativement intemporelle et que, désormais, vous avez toutes les clés en main pour la faire passer de l’hiver à l’été, vous savez que vous la garderez de longues années = BON INVESTISSEMENT. CQFD.

Mini shopping

Très sexy

Zara, 7,99 €

Fleurie

H&M, 34,99 €

Bobo chic

Ganni, 240 € sur Net-a-Porter

Asymétrique

Maje, 275 € sur Net-a-Porter

MARIE SE DÉSHABILLE: