Vous avez peur de faire ricaner les copines de votre ado’ en osant le sweat à capuche? Notre experte mode vous livre son mode d’emploi.

« L’autre soir, à la maison, j’ai enfilé le sweater à capuche de ma fille de 16 ans. Mon mari a rigolé et mon fils a pris un air gêné. Ma fille trouvait ça plutôt cool. Selon elle, toutes les femmes qui s’intéressent à la mode — ce qui, à ses yeux, n’est visiblement pas mon cas — sont au courant que ce vêtement convient à tous les âges. Sa remarque m’a piquée au vif mais m’a donné envie de tenter le coup. “Mais pas sur un simple jeans”, m’a prévenue ma fille. OK, mais avec quoi, alors? »

  • HÉLÈNE, 45 ANS, PAR E-MAIL.

La réponse de notre experte

Chère Hélène,

Je comprends votre inquiétude. Il n’y a rien de plus pathétique, en effet, qu’une mère qui veut à tout prix ressembler à sa fille. Mais comme le martèle Edouard Vermeulen, un créateur jamais en manque de conseils judicieux, la femme de 40 ans d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la quadra de la génération d’avant. En gros: en termes d’exploration du vestiaire féminin, rien ou presque ne vous est interdit. À condition de respecter votre style, et surtout votre morphologie, votre degré de latitude est maximal. D’autant que les marques favorisent le brouillage de pistes et le mix d’influences. À l’instar de la marque danoise Lolly’s Laundry qui, comme de nombreux labels basés à Copenhague, maîtrise à la perfection l’art du grand écart, osez les associations audacieuses. Quitte à faire quelques infidélités à votre bon vieux cardigan.

« La seconde option, plus audacieuse, consiste à porter le sweater sur un bas rock: un slim en cuir ou, encore mieux, un short. »

Pour démarrer votre aventure extra-conjugale avec ce fameux sweater à capuche, je vous conseille de miser sur un modèle féminin (coupe un rien ajustée, couleur printanière, etc.) et de le glisser sur une longue robe en voile à imprimés. Une idée toute simple qui va la réchauffer et, en bonus, la rendre beaucoup plus cool. Évitez la sneaker, certes confortable, mais beaucoup trop raccord avec le hoodie. Préférez une paire de boots, de santiags plates ou de mules. La seconde option, plus audacieuse, consiste à porter le sweater sur un bas rock: un slim en cuir ou, encore mieux, un short. Dans ce cas, l’ajout d’un sac griffé et d’une paire d’escarpins est fortement recommandé. Juste de quoi accentuer le côté glam de la silhouette. Si mon dernier exemple vous paraît trop extrême, suggérez à votre fille de l’adopter. Sur elle, l’ensemble sera forcément canon. Y compris avec des baskets à grosses semelles. Après ça, qu’elle ose encore prétendre que vous n’y connaissez rien en mode…