Vous prévoyez une virée shopping à Londres, mais vous craigniez que le Brexit bouleverse vos plans? Voilà ce à quoi il faut s’attendre dans les prochains mois.

Vous envisagez de rendre très bientôt une petite visite à nos amis londoniens? Découvrez les meilleurs hôtels réservés aux petits budgets!

Un visa pour le Royaume-Uni?

On le craignait depuis plusieurs mois, le voici qui arrive à grands pas: fin mars (le 29 pour être précis) la Grande-Bretagne quittera l’Union européenne. Quid des conséquences? Tout dépendra de l’éventuel accord négocié par les British et les Européens. Si la situation actuelle se maintient et qu’aucun accord n’est trouvé, le divorce sera rude et il se pourrait bien qu’on doive obtenir un visa pour entrer dans le pays. Cela vous paraît bizarre? L’hypothèse est certes peu probable, mais elle est envisageable sachant que les deux parties ne semblent pas vouloir faire de compromis.

Train ou avion, c’est selon

Les deux transports subiront tous les deux des perturbations en cas de séparation sans accord. Les vols pourraient d’ailleurs être interrompus pendant plusieurs jours le temps de négocier un nouveau contrat concernant les liaisons européennes-britanniques. Une situation surprenante que plusieurs compagnies aériennes ont anticipé, comme Ryanair ou encore Thomas Cook qui, selon certains médias français, ont ajouté une clause « Brexit »  qui permettra l’annulation des tickets en cas de divorce sans accord. Vous pensez que le train sera plus accessible? Des perturbations seront aussi à prévoir, mais il y aura surtout un renforcement des douanes. Evitez donc de prévoir un city-trip à Londres au mois d’avril et croisons les doigts pour qu’un accord soit négocié entre les deux parties!

Lisez aussi: