L’ONG internationale WWF a décidé de lancer une campagne choc via les réseaux pour alerter les habitants du monde des ravages de la pollution.

Instagram et ses clichés parfaits qui donnent envie de voyager et de s’évader aux quatre coins du monde… Oui, mais voilà, aujourd’hui, certains des endroits présentés sur la célèbre application ne vendent plus autant de rêve qu’avant… La faute à qui? A la pollution, pardi! C’est la raison pour laquelle WWF, en collaboration avec 9 influenceurs, a décidé d’éveiller les consciences à ce sujet en lançant la campagne #TooLatergram.

Une campagne choc

WWF est la première organisation mondiale de protection de la nature. Elle s’est associée à TBWA, la troisième agence française de communication, et 9 influenceurs comptant des dizaines de milliers d’abonnés, pour sensibiliser aux dégâts causés par la pollution sur notre environnement.

Pour cela, les influenceurs ont posté sur leurs comptes de superbes clichés d’endroits paradisiaques. Grâce à l’effet diaporama, il suffit de switcher sur la photo suivante pour se rendre compte qu’en réalité, cet endroit n’a plus rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui… Eh oui, les influenceurs expliquent que la première image est retouchée et que la seconde montre la réalité des choses actuelles.

Le hashtag #TooLatergram met donc en lumière tout ce phénomène de dégradation de l’environnement et combien il est précieux de prendre soin de la planète. Cette campagne cherche à sensibiliser tout un chacun en limitant la pollution et de facto, à ralentir cette catastrophe écologique qui ravage nos paysages.

À LIRE AUSSI: