Tous ces emballages… Quelle pollution! La législation elle-même se bouge et nous fait réaliser que le plastique prend trop de place dans nos vies. Notre journaliste a tenté de s’en passer pendant 3 semaines; elle vous donne ses conseils pour passer au zéro déchet sans encombre.

MOINS DE DÉCHETS, MODE D’EMPLOI

Les livres, sites et blogs zéro déchet ne manquent pas. En rassemblant le meilleur de leurs conseils, voici de quoi vous faire économiser jusqu’à 5.000 € par an. Pas mal, non?

01

Allez à votre propre rythme.

Non, on ne peut pas d’un jour à l’autre devenir végétarien + produire zéro déchet + ne plus poser que des gestes durables. L’ampleur du défi risque de vous paralyser. Si vous ne visez pas le petit bocal annuel de déchets mais prenez un certain nombre de petites mesures réalistes, au bout de l’année, vous aurez fait une grande différence. Vivez-le comme un jeu, procédez par essais-erreurs et ne soyez pas trop sévère avec vous. Les objectifs moins ambitieux font moins peur. Donc on est plus nombreux à les mettre en œuvre, et au final, le changement est tout aussi grand!

02

Osez demander.

Il y a quelque temps, mes enfants avaient envie de manger chinois. Une commande représente vite une douzaine de boîtes en plastique. J’ai appelé pour demander si on pouvait venir avec nos boîtes et ils ont dit oui. Pareil à la friterie, où je débarque avec mon plat et mes petits pots pour les sauces. Chez le boulanger, je réutilise six fois
le même sachet. La plupart du temps, il suffit d’un sourire et d’une petite explication sur la quantité de plastique qui étouffe la planète pour que les gens soient d’accord.

03

Prévoyez un kit zéro déchet.

Mieux vaut prévoir et planifier, et donc avoir dans sa voiture quelques sacs réutilisables ainsi que des boîtes en plastique sans PBA. N’en achetez plus, mais réutilisez ceux et celles que vous avez. Et emportez une gourde, pour ne pas devoir acheter des bouteilles d’eau en route.

04

Investissez.

Rien qu’en fabriquant votre produit de lessive, vous économiserez plusieurs centaines d’euros, que vous utiliserez pour remplacer le plastique dans votre maison. Planche à découper en bambou, gourdes et boîtes à tartines en métal sont des achats qui en valent la peine.

05

Dites non au perfectionnisme.

J’achète le vinaigre pour fabriquer mon produit de nettoyage dans des bouteilles PMD, parce qu’il est plus efficace. Au lieu de culpabiliser, je me dis qu’il vaut mieux acheter cette bouteille en plastique qui m’évite d’en acheter (et d’en jeter) des dizaines d’autres.

06

Fabriquez vos produits de soin.

Je me sens plus autonome depuis que je sais ce qu’ils contiennent: trois fois rien, en réalité. Fabriquer mes produits de soin est très peu coûteux et au niveau temps, disons qu’il suffit de regarder un épisode en moins sur Netflix.

GAEL en avril

Découvrez notre dossier spécial « 3 semaines sans plastique » dans le GAEL d’avril, disponible en librairie!

À lire aussi: