Même ceux qui n’ont qu’une terrasse à leur disposition peuvent s’adonner aux joies du jardinage. Nos conseils pour voir s’épanouir en ville fleurs et arbustes, mais aussi plantes aromatiques et légumes.

Bonne nouvelle pour ceux qui aiment décorer leurs cocktails avec des rondelles de concombre et des feuilles de menthe du jardin : pas besoin de grands espaces extérieurs pour créer un potager. Un balcon, voire un simple rebord de fenêtre suffit à combler nos envies de jardinage et à cultiver notre main verte avec une panoplie de plantes aromatiques et d’arbustes grimpants. Au fil des années, Kim Nelissen est devenue une véritable experte en matière de jardins urbains. Habituée aux petits espaces, elle partage ses conseils pour créer une oasis de verdure en pleine ville. Prenez-en de la graine !

Comment jardiner en ville?

01

SEMEZ EN DEUX TEMPS

« Quand vous achetez des graines, semez-les, dans un premier temps, dans des petits pots que vous placez à l’intérieur. Lorsque les plantes ont suffisamment poussé, vous pouvez les déplacer à l’extérieur, en les rempotant dans un pot plus grand ou dans un bac. Attention, la pièce où vous installez vos graines a toute son importance. Certaines plantes nécessitent de la chaleur, d’autres doivent pousser dans un espace plus frais afin de s’acclimater aux températures extérieures — si vous ne respectez pas cette dernière condition, elles ne résisteront pas très longtemps une fois dehors…

Pour vous donner un exemple, il est préférable de placer un pot contenant des pois mange-tout ou des choux dans une pièce fraîche, orientée vers le nord. À l’inverse, en ce qui concerne les plants de tomates ou de poivrons, il vaut mieux les placer sur un rebord de fenêtre orienté vers le sud. Vérifiez le profil de chaque espèce avant de semer vos graines. »

02

RESPECTEZ LE TIMING

Cet article fait partie de notre dossier jardin paru dans le magazine du mois de mai. Pour y accéder gratuitement, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous.

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be
03

CULTIVEZ LES BONNES VARIÉTÉS

« Comme la plupart des jardins urbains sont entourés par d’autres bâtiments, ils sont souvent à l’abri du vent. Qui plus est, ils sont baignés de soleil. C’est l’endroit idéal pour cultiver tomates, poivrons, aubergines ou encore concombres. Ces légumes s’épanouissent même généralement bien plus en ville que dans les champs. »

04

ARROSEZ EN ABONDANCE

« Soyez attentif si vous cultivez vos fruits et légumes sur votre balcon, car la terre a tendance à s’assécher plus rapidement dans un pot. De plus, il fait généralement plus chaud sur un balcon ou dans un jardin urbain qu’à la campagne. En été, vous devez arroser vos plantes tous les jours. Vous pouvez ralentir le processus de séchage de la terre en parsemant des granulés hydro au fond de votre pot afin qu’ils retiennent l’eau. Vous pouvez également disposer une couche de matière organique, comme du compost, de la paille ou des coques de cacao, autour des plantes. »

05

OPTIMISEZ L’ESPACE

« Si vous avez un petit espace extérieur, choisissez des légumes qui ne prennent pas beaucoup de place, comme l’ail et les radis. Les plantes grimpantes, comme les haricots, les pois, les tomates et les concombres, sont aussi d’excellentes options. Mais vous pouvez également cultiver en hauteur des plantes plus robustes, comme la courgette, par exemple, à l’aide d’un tuteur en bambou ou d’un grillage. »

06

RÉCOLTEZ RÉGULIÈREMENT

« Certains légumes, comme la roquette et les navettes, arrivent très rapidement à maturité. Après la récolte, vous pouvez donc replanter une autre variété au même endroit, ni vu ni connu. D’autres légumes poussent en continu et offrent plusieurs récoltes. Dans ce cas, un plant permet de produire un tas de légumes. La tomate est un bel exemple : un seul plant suffit à vous garantir des tomates en abondance durant tout l’été. La laitue à couper est également très pratique. Je déconseille par contre de planter des variétés de légumes qui poussent lentement ou qui n’offrent qu’une seule récolte, comme le chou-fleur et le chou frisé. Ces légumes prennent beaucoup de place et ne vous régalent qu’une seule fois. »

07

NE ZAPPEZ PAS L’HIVER !

« La plupart des gens pensent que le jardinage est réservé à la belle saison et délaissent leur potager dès le premier jour de l’automne. Mais il a encore beaucoup de choses à offrir ! Une fois que vous avez récolté le fruit de votre labeur, vous pouvez toujours semer des plantes d’hiver, en août ou en septembre. Je plante toujours de la roquette, des navettes, du pourpier d’hiver, de la mâche et des épinards vers la fin du mois d’août. De cette façon, je continue d’avoir des récoltes durant les mois d’hiver. Si vous aménagez votre calendrier de manière intelligente, votre potager ne sera jamais vide. »

DÉCOUVREZ CET ARTICLE EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE MAI, DISPONIBLE EN LIBRAIRIE.

+ de sujets jardin: