Savoureuse et typiquement belge, la croquette aux crevettes est une valeur sûre de la gastronomie. Mais comment en préparer sans se louper?

Panure caoutchouteuse ou farce sans goût : si vous avez déjà tenté de préparer des croquettes aux crevettes, vous savez que ce n’est pas une recette facile. Pour vous aider, nous avons demandé conseil à Jean-Philippe Watteyne, le chef de la brasserie The 1040 qui a terminé à la 2e place du concours de la meilleure croquette aux crevettes de Bruxelles l’année dernière!

Les astuces de Jean-Philippe Watteyne

« Afin de les rendre croustillantes et riches en saveurs, j’ajoute deux ingrédients à ma panure. J’incorpore du panko (une chapelure japonaise) ainsi que de la poudre de crevettes séchées au four! Cette dernière renforce le goût de la crevette et le panko rend la panure vraiment très croustillante« , explique Jean-Philippe Watteyne. Côté dressage, le chef préfère miser sur les accompagnements classiques : un quartier de citron ainsi que du persil frit.

Que faire s’il n’y a plus de crevettes grises au magasin? « On peut toujours utiliser des crevettes roses, mais cela aura nettement moins de goût. Je vous conseille plutôt de miser sur des queues d’écrevisse pour une farce pleine de saveurs. Mais honnêtement, rien ne remplacera jamais la crevette grise! D’ailleurs, je vous recommande de miser sur des crevettes grises à équeuter vous-même, elles sont plus fermes et ça change tout », conclut le sympathique chef. Côté boisson, le chef vous recommande de l’accompagner avec un vin blanc sec.

Quoi de neuf, Jean-Phi?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The 1040 Restaurant & Bar (@the1040restaurant) le

Envie de tester la cuisine de Jean-Philippe Watteyne (du moins lorsque le confinement sera enfin terminé)? Pour les Bruxellois, rendez-vous à The 1040, le restaurant du Sofitel Brussels Europe. Dans cette brasserie branchée décorée de manière contemporaine, on savoure des spécialités typiques de la cuisine belge revisitées par le chef. Entre croquettes de carbonnades, revisite de la tomate crevette et vol-au-vent original: le chef mise sur des plats authentiques tout en y ajoutant sa petite touche personnelle. Jean-Philippe Watteyne met à l’honneur des ingrédients locaux et propose des plats à l’allure gastronomique, mais nettement plus gourmands!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anthony – Foodblogger 🍽🍷 (@food_is_my_bestff) le

Très récemment, le chef a décidé de fermer son resto Icook pour se consacrer à sa nouvelle pépite montoise: Rebelge. Un nouveau resto qui colle parfaitement à la personnalité rock’n’roll du chef! Avec Rebelge, Jean-Philippe souhaite s’éloigner de l’ambiance des restos gastronomiques pour laisser libre cours à son côté rebelle et sa créativité, tout en faisant toujours la part belle aux ingrédients locaux! Une excellente idée que l’on se réjouit de tester après le confinement!

  • The 1040, Place Jourdan 1, 1040 Etterbeek
  • Rebelge, avenue reine Astrid 31, Mons

+ DE CONSEILS DE CHEFS: