Avec « La vie mensongère des adultes », Elena Ferrante vous emmène une nouvelle fois au coeur de Naples. Que vous réserve l’auteure de « L’Amie Prodigieuse »?

Psst: avez-vous lu le nouveau Joël Dicker? On vous dit ici pourquoi vous devez absolument vous le procurer!

On ne change pas une équipe qui gagne

C’était l’une des sorties littéraires les plus attendues de l’année, et pour cause: depuis la sortie de la saga devenue culte « L’Amie Prodigieuse » (dont le dernier tome est paru en 2014 en Italie) Elena Ferrante n’a sorti aucun livre. L’auteure italienne très énigmatique, qui se faisait discrète ces dernières années, a dépoussiéré sa plume et nous replonge dans le coeur des rues animées napolitaines avec son nouveau livre La vie mensongère des adultes« . Pour son huitième roman, l’écrivaine reste sur ses classiques. L’histoire se déroule donc à Naples et racontera le quotidien d’une jeune bourgeoise trahie en quête d’identité et de vérité.

Le pitch

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paoline RDlny (@paoline_rdlny) le

L’intrigue se centre sur Giovanna, une jeune collégienne. Alors qu’elle profitait de son enfance heureuse, elle tombe sur une conversation qui va tout changer: ses parents la comparent à Zia Vittoria, une tante éloignée extrêmement détestable. Blessée, elle cherche à en savoir plus sur ce mystérieux membre de la famille et part à sa rencontre. La jeune adolescente découvre un autre aspect méconnu de sa ville, des quartiers où règnent les inégalité sociales ainsi qu’un tas de secrets familiaux que ses parents se sont bien gardés de lui raconter…

À peine sorti en français, le bouquin s’annonce déjà comme un des best-seller de l’été et on sait pourquoi! Attention, les 416 pages se liront à une vitesse folle.

  • La vie mensongère des adultes, 24,90 €, Gallimard

+ DE SORTIES LITTÉRAIRES: