Tous les 8 mars, on célèbre les droits des femmes dans le monde. Mais pourquoi cette date? Est-ce le fruit du hasard ou le résultat d’un combat féministe?

Le 8 mars marque chaque année la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes – on souligne bien le mot « droits » pour rappeler aux grandes marques d’éviter de nous bombarder avec mille et une campagnes – très – douteuses pour célébrer « la femme » (robot ménager soldé, aspirateur gratuit et on en passe). Durant cette journée, on célèbre donc les droits acquis par les femmes, mais on met également à l’honneur le combat de certaines femmes qui se battent chaque jour pour l’égalité des sexes. Mais pourquoi le 8 mars? Pourquoi pas le 2 avril, le 27 juin ou le 15 janvier? Zoom sur cette journée historique et toujours aussi essentielle.

Mythe ou réalité?

Vous pensiez que cette journée avait été choisie parce des ouvrières new-yorkaises ont manifesté à cette date, en 1857? Il s’est avéré que cette rumeur relèverait plutôt d’u mythe. La véritable origine de cette journée viendrait toutefois bien des Etats-Unis (les femmes ayant lutté pour instaurer cette journée se sont surement retournées dans leur tombe suite à l’élection de Donald Trump…). En effet, le Parti socialiste américain fut le premier à suggérer l’instauration d’une telle journée. Elle fut établie en 1909 et célébrée chaque dernier dimanche de février. Mais la proposition séduit également les pays d’Europe.

Une date pour tout le monde

En 1910, suite à une proposition de Clara Zetkin, l’Internationale socialiste instaure une Journée internationale pour rendre hommage au mouvement féministe et pour aider les femmes de tout pays à obtenir le suffrage universel. Cependant, aucune date précise ne fut avancée. Avant la première guerre mondiale, plusieurs manifestations féministes pacifistes se sont déroulées en Europe pour protester contre cette ambiance de tensions qui régnait à l’époque (une de ces manifestations se serait déroulée un 8 mars). En 1917, les femmes manifestent en Russie afin de réclamer la paix. Cette manifestation tombe le 23 février dans le calendrier julien. Une date qui correspondait au 8 mars dans le calendrier grégorien. C’est pour ces différentes raisons, que, lorsque les Nations unies ont voulu officialiser cette journée (en 1977) ils ont invité tous les pays du monde à opter pour le 8 mars.

Aujourd’hui, la journée est célébrée dans de nombreux pays et certaines marques en profitent pour lancer des projets défendant les causes féministes, comme & Other Stories. La marque s’est associée au L.A. City Municipal Dance Squad pour créer des espaces où les femmes peuvent s’exprimer librement, sans tenir compte du jugement ou des attentes d’autrui.

Cover: & Other Stories

À LIRE AUSSI: