“Coup de foudre à Notting Hill”, c’est LA comédie romantique par excellence. Mais seuls les plus grands fans connaissent ces anecdotes de tournage…

Le sourire charmeur de Julia Roberts, la maladresse ultra attendrissante de Hugh Grant: “Coup de Foudre à Notting Hill” est un classique qu’on ne se lasse pas de regarder, surtout à l’approche des fêtes. Le film, qui fut un véritable succès au box office et qui a raflé de nombreux Golden Globes, célèbre cette année son vingt-et-unième anniversaire. Retour sur ce long-métrage cultissime à travers 5 anecdotes méconnues.

01

Julia n’était pas convaincue par le pitch

Une superstar de cinéma qui tombe amoureuse d’un libraire de Londres? Mouais… À la lecture du scénario, Julia Roberts était loin d’être convaincue. La star était assez réticente à l’idée d’interpréter Anna. Ce qui a changé la donne? Sa rencontre avec l’équipe du film. Autre anecdote concernant le duo d’acteurs, Hugh Grant et Julia Roberts étaient les choix numéros 1 de l’équipe.Il est rare, dans le processus du choix des acteurs, de tourner un film avec les acteurs auxquels on avait effectivement pensé dès le départ. Mais avec Julia et Hugh, le petit miracle s’est produit” a confié le réalisateur. Et l’équipe ne s’est pas trompée: l’alchimie des deux acteurs était si réelle que des rumeurs de liaison entre les deux acteurs ont vu le jour peu de temps après la sortie du film. Des rumeurs réfutées par les intéressés qui ont déclaré être de “simples amis“.

02

Une maison pas comme les autres

La maison dans laquelle habite Hugh Grant dans le film n’était autre que…. celle du scénariste Richard Curtis vivait à l’époque. C’est un quartier qui tient à coeur au réalisateur et qui lui a inspiré le scénario – même si l’idée lui est venue durant la réalisation d’une autre comédie romantique, “Quatre Mariages et un Enterrement”. “Notting Hill est un extraordinaire mélange de cultures. Il y a des riches, des pauvres, des Portugais, des Jamaïcains, des Anglais pure souche, et c’est un endroit réaliste et plausible où deux personnes de deux mondes différents peuvent effectivement se croiser et cohabiter”.

03

Un baiser culte, mais peu agréable

Le bisous entre Hugh Grant et Julia Roberts était très attendu, cependant certains n’ont pas vraiment apprécié ce moment. Hugh Grant a avoué dans une interview qu’il n’avait pas aimé son baiser avec l’actrice. Selon l’intéressé, Julia Roberts aurait « la bouche trop large ». 

04

Des figurants plus que réels

Le film a été tourné dans de célèbres rues du quartier de Notting Hill, comme la fameuse Portobello Road. Mais comment garder l’authenticité de la rue sans nuire à la circulation? L’équipe n’a pas bouclé le quartier pour le tournage et a refusé de recréer des décors fictifs dans ses bureaux“Nous étions préoccupés par l’idée d’avoir Julia Roberts et Hugh Grant dans les rues avec des centaines de badauds, la police aurait forcément à intervenir… Nous avons finalement décidé de courir le risque pour obtenir le maximum d’authenticité. On ne peut jamais recréer ce genre de réalité sur un plateau. Il manque toujours quelque chose, une étincelle. Filmer dans les rues a apporté un ton fantastique au film.” a expliqué le producteur Duncan Kenworth. Après le tournage, le quartier est devenu un incontournable de Londres, faisant ainsi grimper ses prix.

05

De la romance aux sorciers

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rhys Ifans (@rhysifans)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le saviez-vous: un acteur de “Coup de Foudre à Notting Hill” est apparu dans la saga Harry Potter! Il s’agit de Rhys Ifans, le colocataires bizarre accro à la mayo. Il est apparu dans les derniers opus de la saga du plus célèbre des sorciers. Il incarne ainsi interprète Xenophilius Lovegood, le père excentrique de Luna dans “Harry Potter et les Reliques de la Mort”.

ON SE CHANGE LES IDÉES!