Du grand retour du groupe culte N.E.R.D à l’ascension de la jeune belge Typh Barrow, le début de cette année 2018 annonce un très bon cru musical.

01

N.E.R.D. – « NO_ONE EVER REALLY DIES »

Sept ans après leur dernier album, Pharrell Williams et ses potes Chad Hugo et Shey Haley reforment le groupe qui les a vus débuter en 2001 après avoir produit d’autres artistes. Cette bombe up-tempo qui déborde de funk est inspirée par le punk de feu Alan Vega et Gang of Four. Un disque hip-hop sans frontières, ouvert aux expérimentations, aux collaborations prestigieuses (Rihanna, Kendrick Lamar…) et engagé contre le racisme. Brillant.

02

FRANZ FERDINAND – « ALWAYS ASCENDING »

Un nouveau départ plein d’énergie! Après un album aux sources du rock, qui refermait une décennie de musique en 2013 (Right Thoughts, Right Words, Right Action), et après une collaboration avec les Sparks sous le nom de FFS, le groupe de Glasgow s’est réinventé, avec le producteur français Philippe Zdar (Phoenix, Cassius). Le résultat: un son disco-rock dansant, plus de synthés eighties et moins de guitares frontales. Pour entrer dans 2018 d’un pied léger.

  • DÈS LE 9/2. EN CONCERT LE 28/2 À FOREST NATIONAL.
03

TYPH BARROW – « RAW »

Avec un EP de compositions originales, un EP de reprises et pas mal de concerts à son actif, la jeune Bruxelloise Typh Barrow sort un 1er album qu’elle a écrit de A à Z. Sa voix singulière façon Amy Winehouse et son style soul-bluesy- pop font mouche sur des pépites comme Daddy’s not Coming Back, The Whispers ou encore The Absence, enregistrés à Londres. On est moins fans d’autres titres (comme Hurt), dans un registre plus variétés.

  • TYPH BARROW, RAW, (DOO WAP RECORDS), DÈS LE 18/1.

Côté culture: