L’institution bruxelloise, située près de la Cambre, célèbre son 65e anniversaire. Une excellente raison de découvrir ce restaurant gastronomique de haute voltige.

Des fiançailles, une réussite professionnelle ou encore un anniversaire: toutes les occasions sont bonnes pour se rendre dans ce restaurant d’exception qu’est la Villa Lorraine. L’établissement fait partie des resto gastronomiques les plus exceptionnels de la capitale. Une cuisine de haute voltige à tester une fois (au moins) dans sa vie! Et ce n’est pas la très bonne note (16,5/20) reçue au prestigieux guide food Gault & Millau qui vous dira le contraire.  Marcel Kreusch, Camille Lurkin ou Alain Bianchin: en 65 ans, la Villa Lorraine en a vu passer du beau monde. 5 raisons de réserver illico une table dans ce restaurant gastronomique bruxellois.

Un établissement historique

65 ans, ce n’est pas rien dans le milieu de l’Horeca! Si Marcel Kreush a transformé la Villa Lorraine en restaurant gastronomique en 1953, l’établissement est entré dans l’histoire bruxelloise grâce aux talents de Camille Lurkin. C’est ce chef qui a amené le restaurant à la plus grande consécration en 1972. Avec pas une, pas deux mais bien trois étoiles au cutlissime Guide Michelin, la Villa Lorraine est le premier restaurant hors de France à obtenir cette prestigieuse récompense. Un événement qui transforma cette excellente adresse de la gastronomie bruxelloise en véritable institution. Pendant 12 ans, la Villa Lorraine conservera ses trois étoiles. Malheureusement, après la disparition du chef, le restaurant a petit à petit perdu ses distinctions avant de rebondir en 2010. Cette année là, le businessman Serge Litvine devient propriétaire de la Villa Lorraine. Une véritable renaissance pour ce restaurant qui se voit complètement réaménagé. Un service traiteur fait même son apparition. Qui dit nouveau départ, dit bien entendu nouveau chef. En avril 2012, Serge Litvine confie donc les fourneaux de la Villa à Alain Bianchin. Sa Mission : retrouver une première étoile. Un an et demi plus tard, en novembre 2013, le pari est réussi, la Villa Lorraine renoue avec son passé et est à nouveau étoilée.

Un cadre exceptionnel

Malgré ses 65 ans, le restaurant est loin d’être un établissement à la décoration vieillotte! Ses cuisines ont récemment été rénovée à l’instar de la salle. A l’été 2011, la Villa réapparaît sous un nouveau décor et trouve un nouvel épanouissement dans une atmosphère plus cosmopolite, plus contemporaine, qui conserve cependant l’âme chaleureuse et l’esprit traditionnel des grandes maisons. L’établissement, situé près du bois de la Cambre, est doté d’une jolie terrasse calme et reposante. Un écrin de verdure, idéal pour les lunchs en été.

Un talentueux chef

Depuis 2016, c’est Gary Kirchens qui chouchoute le palais des habitués de la Villa Lorraine. Le jeune chef a insufflé un vent nouveau sur cet établissement avec ses associations de saveurs détonnantes et sa créativité, tout en respectant les traditions de cet établissement historique. Le chef d’origine eupenoise a travaillé dans de prestigieux établissements français comme le resto parisien George V. Le chef met un point d’honneur à sublimer ses produits de qualité (en respectant les saisons, of course) et à travailler ses assiettes.

Un menu anniversaire savoureux

65 ans, cela se fête! Un anniversaire célébré en beauté par son talentueux chef, Gary Kirchens, avec un menu 3 services all-in à 99€. Son contenu? Le menu proposé par l’établissement étoilé au guide Michelin varie en fonction des produits de saison et des inspirations du chef. Lorsque nous l’avons découvert, en août dernier, nous avons eu le plaisir de déguster un fabuleux carpaccio de daurade, un duo tomaté avec un délicieux gaspacho et une tartelette fabuleuse ou encore un délicat dessert à base de fraises et une gelée d’aloe vera. On a adoré: les cuissons on ne peut plus parfaites, la justesse des assaisonnements, la qualité des ingrédients, l’équilibre des saveurs, les assiettes travaillées et la créativité du chef! L’assiette est tellement joliment dressée qu’on hésiterait presque à l’entamer (et pour me faire hésiter à manger un dessert, il faut le faire!). En topping de ce dessert gourmand à base de fraises, étaient posés quelques éclats de feuilles d’or. Un ravissement pour les yeux et les papilles.

Une nouvelle sommelière

Ce menu anniversaire est aussi excellente occasion de découvrir, entre autres, les savoureux vins proposés par leur nouvelle sommelière Joy Scaianski. Une actualité importante, sachant que ce milieu est encore très masculin. Anciennement sommelière au
Palace Beau Rivage à Lausanne, la jeune femme a déjà une large expérience dans le domaine et ses compétences oenologiques ne sont plus à prouver. Ses accords avec les plats sont parfaits et elle prendra un furieux plaisir à vous les expliquer en détails.

  • Menu disponible du mardi au samedi jusqu’au 30 novembre, comprend un apéritif, un menu 3 services, 2 verres de vin, l’eau et le café. Avenue du Vivier d’Oie 75, 1000 Bruxelles

Plus d’excellentes adresses: