Home Bien-être Travail: qui décide de votre réussite?

Travail: qui décide de votre réussite?

Travail: qui décide de votre réussite?

On connaît toutes ce sentiment où l’on pense tout donner, aller au bout de nos ressources, mais sans jamais voir les résultats de nos efforts; un sentiment auquel on fait bien souvent face dans le monde du travail. Mais quelles sont les entraves qui nous empêchent d’y arriver? Qu’est ce qui nous décourage?

Être son propre frein?

Même si des facteurs extérieurs peuvent constituer des obstacles à la réussite (mauvaises relations de travail, ambition trop élevée, conditions de travail inadaptées, etc.), une nouvelle étude, menée par Google et GlobalWebIndex pour Danone Activia, prouve que le facteur n°1 qui freine les femmes au travail est… elles-mêmes, ou du moins la relation qu’elles entretiennent avec leur «moi intérieur», cette auto-critique qui nous fait constamment nous remettre en question.

Selon l’étude, si ce «moi intérieur» n’est pas géré de manière constructive, il peut avoir une incidence considérable sur nos vies, notamment en nous freinant dans la réalisation de nos objectifs. Et en étant à la source de nombre de nos regrets au travail…  

Les chiffres le confirment: 59% des femmes interrogées affirment que leur critique intérieur est l’un des principaux obstacles auxquels elles sont confrontées au travail.

« Notre voix intérieure peut nous faire avancer vers la réussite et le bien-être ou peut nous freiner. »

Faire de son «moi intérieur» son allié

Un exemple précis? 53% des femmes affirment que leur petite voix intérieure les a dissuadées de demander une augmentation de salaire, parce qu’elles ne se sentaient pas capables de négocier une telle augmentation. Ellen Langer, psychologue sociale et experte de la pleine conscience, explique: «Notre voix intérieure peut nous faire avancer vers la réussite et le bien-être ou peut nous freiner selon qu’elle est déraisonnée ou prévoyante et soucieuse».

Là est donc tout l’enjeu: arriver à travailler avec son «moi intérieur» comme source de motivation constructive et non constructive sur son lieu de travail, pour se sentir en phase avec son corps et son esprit, se sentir plus positive, équilibrée et à même de réussir.

Confiance en soi et travail: