Les fêtes de fin d’année sont toujours l’occasion de rêver à de jolies histoires, à des étincelles dans les yeux, des mains qui se frôlent… Comme l’histoire d’Andreas et Eva, qui semble tout droit sortie d’une scène de Love Actually. Photo: Liesbet Peremans.

Le jour de Noël 2013, Andreas (33 ans) et Eva (42 ans) ont échangé leur premier baiser

Eva « La veille de Noël, j’avais passé la nuit chez mes parents. Le 25, j’avais déjà eu ma dose de repas de famille : quand on vous demande non-stop pendant deux jours si vous êtes toujours célibataire, vous avez vite envie de partir, croyez-moi. J’ai reçu un SMS d’un ami qui me demandait si je voulais aller à un concert de Mauro Pawlowski ce soir-là. Je suis passée directement du dîner de Noël au concert, parce que j’avais besoin d’une vraie fête.

Andreas et moi nous connaissions depuis un certain  temps parce que nous travaillions pour la même entreprise, mais nous n’étions pas vraiment proches. En fait, nous avions une “relation Foursquare” : nous nous rencontrions sans cesse dans les mêmes festivals, concerts ou cafés. De mon côté, j’avais clairement un coup de cœur, mais je ne savais pas ce qu’il en était pour lui. Quand j’ai vu qu’il était également à la fête, je me suis réjouie intérieurement. Andreas avait l’air ravi de me voir, lui aussi, mais c’est peut- être la quantité d’alcool bu pendant la fête de Noël qui me faisait voir les choses comme ça… (Rires.) »

“Au bar, un ami nous a apporté une bière en disant : Vous êtes si beaux ensemble !’” – Eva

Andreas « Nous n’avions pas fait de fête de Noël en famille ce jour-là, mais c’est avec mon frère et ma belle-sœur que je suis allé au concert de Mauro. Par pure coïncidence, de nombreuses personnes de mon entourage étaient présentes. Mon père, des amis… C’était un peu comme une fête de famille délocalisée. C’est vrai qu’Eva et moi, nous nous rencontrions très souvent. Lors d’un festival, mon frère m’avait même dit qu’Eva pouvait être faite pour moi. J’ai été très attirée par son expérience de vie. Nous avons une différence d’âge de neuf ans, mais pour moi, ça voulait simplement dire que je savais qu’il pouvait y avoir plus qu’un simple flirt. »

Eva « C’est très consciemment que j’ai décidé de rester avec Andreas toute la soirée, ce qu’apparemment tout le monde a remarqué. Sa belle-sœur m’a même lancé un “À bientôt, hein !” très insistant… Au bar, un ami commun nous a apporté une bière en disant : “Vous êtes si beaux ensemble ! Partez après cette bière.” Après un petit moment de gêne, nous sommes effectivement partis ensemble et nous nous sommes embrassés au moment où nos pistes cyclables se séparaient. »

Andreas « La période des fêtes et surtout l’agenda d’Eva faisaient que nous ne pouvions pas nous voir très souvent au début. Mais nous avons quand même réussi à organiser un vrai premier date assez rapidement et le déclic a été immédiat. Alors j’ai voulu marquer le coup à la Saint-Valentin. J’ai acheté Sincerely Average, l’album que chantait Mauro pour Noël, et je l’ai caché chez Eva quand elle est partie skier avec des amis. J’ai ajouté une note : “Un souvenir de notre premier baiser, qui était tout sauf average.” Je n’ai plus jamais été aussi romantique ! »

Plus de rencontres romantiques sous le gui dans notre GAEL de décembre, disponible dès maintenant!

Lisez aussi: