Connaissez-vous vraiment l’origine de vos migraines? A l’occasion de la 7ème édition de la Semaine de la migraine, qui a lieu du 13 au 18 mai, une étude a été menée auprès de 1.000 Belges souffrant de migraine afin de mettre en lumière les facteurs déclencheurs et nos connaissances sur ce sujet.

59% affirment être peu ou pas conscients des déclencheurs de leur migraine: c’est le résultat bluffant qui ressort de l’étude menée par des chercheurs dans le cadre de la Semaine de la Migraine. Chaque année, ils mettent en lumière un élément méconnu de cette maladie qui fait souffrir 1 Belge sur 5.

Des déclencheurs parfois surprenants

La Semaine de la migraine 2019 a pour objectif de conscientiser le public du caractère singulier et inattendu des déclencheurs, et du fait que leur identification peut rendre l’état migraineux plus supportable. Les déclencheurs les plus fréquemment mentionnés chez les migraineux belges sont le stress (54%), un changement dans le rythme du sommeil (42%) et la lumière vive (26%). Des déclencheurs visuels tels que l‘utilisation prolongée d’écrans (21%), ainsi que les lumières scintillantes (20%) complètent le top 5. L’étude montre également que la faim et la soif sont souvent un déclencheur courant, en particulier chez les jeunes.

Le chocolat, ami ou ennemi?

On s’attend souvent à ce que l’alcool provoque la migraine, et pourtant seulement 19% des répondants indiquent souffrir de migraine suite à sa consommation. Pour les hommes, l’alcool est plus souvent un déclencheur que pour les femmes. Pour les femmes, le cycle hormonal est un déclencheur dans 36% des cas, et 16% l’indiquent comme l’une des causes principales de leur migraine.

Les produits alimentaires (15%) et la caféine (8%) sont régulièrement mentionnés comme étant des déclencheurs. Lorsque la nourriture est un déclencheur de migraine, dans 36% des cas, il s’agit de chocolat ou d’autres sucreries. 21% mentionnent les aliments contenant de l’aspartame ou d’autres édulcorants artificiels comme étant des déclencheurs de migraine. Enfin, une part presque égale (20%) indique que le fromage est un déclencheur.

  • La Semaine de la migraine a lieu du 13 au 18 mai 2019 dans les pharmacies.
  • De plus amples informations sur la campagne sont disponibles sur le site web www.semainedelamigraine.be
  • À propos de l’étude: Étude en ligne réalisée par le bureau d’études iVOX à la demande de Weber Shandwick entre le 25 février et le 7 mars 2019 auprès de 1.000 Belges souffrant de migraine. L’échantillon est représentatif en termes de genre, de langue, d’âge et de niveau d’éducation. La marge d’erreur maximum s’élève à 3,02 %.

Dites bye bye aux migraines