Continuer de prendre la pilule ou passer à un autre moyen de contraception? C’est la question qui taraude de nombreuses femmes…

Parce que vous envisagez de tomber enceinte, parce que vous en avez marre de prendre une pilule hormonale ou parce que vous souhaitez opter pour un autre contraceptif: vous avez décidé d’arrêter la pilule. Mais comment va réagir votre corps?

Vous envisagez d’arrêter la pilule? Voici 5 questions à se poser avant de passer le cap.

Le retour des règles

Petit à petit, les effets de la pilule vont se dissiper et laisser votre corps revenir à ses instincts naturels. Ainsi, les règles reprennent leurs droits. Si la pilule avait tendance à limiter vos menstruations et les rendre moins douloureuses, son arrêt va les faire revenir à la normale et vous pouvez avoir des pertes vaginales entre vos cycles. Si vous aviez des cycles irréguliers, vous risquez d’avoir à nouveau des règles irrégulières. Pourquoi ne pas opter pour la culotte de règles? On vous parle de ce nouveau must-have lingerie ici !

Autre effet provoqué par l’arrêt de la pilule: l’acné peut repointer le bout de son nez. C’est parfaitement normal, car votre corps subit un changement hormonal important! Ce retour de l’acné va normalement se dissiper petit à petit, dans les mois qui suivent l’arrêt de la pilule. L’arrêt de la pilule peut également provoquer de légères fluctuations de poids (perte ou prise de 2, voire 3 kilos) et dans de nombreux cas, augmenter votre libido (si vous ne prenez pas d’autre contraceptif, la période d’ovulation va revenir à la normale). Côté capillaire, l’arrête de la pilule peut rendre vos cheveux plus gras à l’approche de vos cycles, mais pas de panique cet effet s’estompe après quelques semaines.

Soyez attentive!

Vous avez décidé de changer de contraception et vous n’avez pas envie de tomber enceinte? N’oubliez pas un détail important: lorsque vous changez de contraceptif, il se peut qu’il faille attendre quelques semaines avant qu’il soit efficace. Renseignez-vous auprès de votre gynécologue sur son efficacité, si vous ne souhaitez pas tomber enceinte pendant la période de transition. Evitez également de faire le yo-yo, si vous souhaitez arrêter la pilule, ne la reprenez pas dans quelques mois: cette décision doit être réfléchie car, lors des premiers mois où vous reprenez la pilule, vous connaissez un risque plus élevé de phlébite ou de problèmes vasculaires, et ce même si vous aviez déjà pris la pilule autrefois.

Ceci devrait vous intéresser: