Selon la célèbre thérapeute relationnelle Ester Perel, l’adultère n’est pas une affaire de sexe, mais de désir. Pas tant du désir qu’on peut ressentir pour une autre personne, mais du désir d’une autre version de soi-même. L’envie d’échapper au train-train quotidien et de vivre sa vie à toute vitesse et sans garde-fou. Trois femmes nous ont raconté comment, d’un jour à l’autre, ce désir s’est transformé en situation d’adultère. Leslie nous raconte comment elle est devenue “la femme qu’elle ne voulait jamais être” et a endossé le rôle de “l’autre fille” en acceptant les avances d’un homme marié.

Peut-on se remettre d’une infidélité? Nathalie nous a raconté comment l’infidélité de son partenaire a sauvé leur couple…

Le témoignage de Leslie* (34 ans)

« J’ai toujours juré que je ne deviendrais jamais celle qu’on appelle… l’autre. Je ne serais jamais responsable de la souffrance d’une personne qui n’avait rien demandé à personne. Je pourrais toujours me regarder dans le miroir. C’est du moins ce que je pensais. Cette histoire d’adultère a commencé innocemment, avec quelques textos rigolos. Un peu avant, lors d’une soirée avec des amis communs, on avait échangé nos numéros pour des raisons professionnelles…

Ce témoignage fait partie de notre dossier psycho publié dans le GAEL de juin. Pour y accéder, inscrivez-vous gratuitement ci-dessous.

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be
Découvrez notre dossier psycho en intégralité dans le GAEL de juin, disponible en librairie.

+ de témoignages: