Positions de l’extrême, plan à trois…: votre partenaire dépasse vos limites mais vous n’osez pas lui dire? Nos conseils pour retrouver l’équilibre.

Après 2 mois, 8 mois voire 2 ans, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas sur la même longueur d’ondes que votre partenaire? Pire encore, ses demandes et exigences au lit vous mettent de plus en plus mal à l’aise et vous feraient presque appréhender vos prochains ébats? On vous aide à trouver des solutions.

01

Comprendre l’origine du problème

Bien entendu, nous avons tous des limites sur le plan sexuel. La question est de savoir si ces limites ont régressé et si oui, pourquoi. Votre déséquilibre de libido est-il lié à un changement soudain (et éventuellement temporaire) ou est-elle présente dans votre couple depuis le début? Tout le monde possède une libido différente qui varie en fonction de sa personne, de son éducation (famille où on ne parle pas librement de sexe, consommation excessive ou non de porno) mais aussi de ses anciennes expériences. Il faut également envisager la piste de l’asexualité, des personnes qui ne ressentent (quasi) pas de désir sexuel et qui éprouvent un certain désintérêt pour le sexe.

Si c’est un souci récent, demandez vous ce qui a changé dans votre couple: est-ce que votre libido a diminué, modifiant ainsi vos comportements et vos désirs ou est-ce que celle de votre partenaire a drastiquement augmenté du jour au lendemain? Dans le premier cas, cela peut simplement être dû à un dérèglement hormonal, la ménopause ou à du stress (lisez ici l’impact du stress sur votre libido). Si c’est votre partenaire qui a changé de comportement et qui semble avoir soudainement des désirs sexuels insatiables, c’est peut-être dû à un problème qu’il souhaite refouler à travers le sexe.

02

Communiquer ses craintes

Communiquer est essentiel pour la survie d’un couple. Si vous tentez d’éviter la discussion en repoussant perpétuellement les avances de votre partenaire, celui-ci risque d’être frustré ce qui vous fera sentir coupable. À l’inverse, en acceptant tout ce que veut votre partenaire, sans évoquer vos craintes, c’est vous qui développerez une grande frustration. Dans les deux cas, votre partenaire ne comprendra pas ce qui vous arrive et votre relation va en pâtir. Mettez des mots sur ce que vous ressentez, évoquez vos craintes et définissez vos limites.

03

Se forcer, la solution?

Bien entendu, communiquer ses ressentis ne suffira pas à régler cette différence de libido. Après les discussions, mettez en place des solutions. Il ne faut pas oublier que le sexe se base sur un compromis: il faut être ouvert aux nouvelles expériences tout en conservant ses limites. Un travail d’équilibriste, n’est-ce pas? Mettez en place des stratégies pour les jours où vous ne voulez pas avoir de rapports. Envoyez des textos coquins et aidez le/la à se masturber ou, pour les moins jalouses, envisagez la possibilité d’un couple libre.

Plus de sexo: