Même si on dit que le temps guérit toutes les blessures, certains maux du passé demeurent ancrés en nous. Au point de ravager notre estime de soi…

Certains événements du passé demeurent gravés en nous au point de nous empêcher d’être nous même. Parce qu’on a peur et qu’on n’a pas confiance en nos capacités, on se glisse derrière un faux masque et on reste sur nos gardes. Or, pour aimer, pour s’épanouir au travail et se trouver, il faut impérativement être en accord avec nous même. Lise Bourbeau, spécialiste en développement personnel, est devenue ultra populaire au Canada grâce à ces ouvrages psycho. Parmi ces best-sellers, un de ces travaux évoque les 5 blessures qui nous empêchent d’être soi-même. Si le livre est sorti il y a plusieurs années maintenant, il figure parmi les bouquins essentiels pour mieux se comprendre et apprendre à s’aimer (enfin).

Vous ne vous sentez jamais à votre place? On vous explique ici comment fonctionne le syndrome de l’imposteur et surtout comment s’en débarrasser!

Quelles sont ses blessures?

L’auteure a défini cinq blessures, des traumas que nous craignions de revivre et qui nous poussent à prendre de mauvaises décisions.

01

Le rejet

Une personne qui s’est sentie rejetée dans son enfance aura tendance à se montrer fuyante vis-à-vis des autres. Elle fuira les relations et fera tout pour paraître aussi transparente que possible. Elle évitera les conflits, les disputes et aura tendance à se replier sur elle et à chercher la solitude. Les personnes souffrant de rejet ont souvent l’impression de n’avoir aucune valeur. Parce que sa peur d’être rejeté(e) le pousse à s’isoler, elle provoque souvent ce que la personne redoutait tant: elle vit un nouveau rejet.

02

L’abandon

Une personne qui a souffert d’abandon aura tendance à souffrir de troubles de l’affection. Ces personnes ont un grand besoin d’être aimées, soutenues et entourées. Elles développent souvent une relation de dépendance affective avec les autres et ce besoin perpétuel d’affection influence malheureusement négativement ces relations qui finissent par se terminer par un nouvel abandon… Bref, un cercle très vicieux. Pour attirer l’attention de l’autre, elle aura tendance à adopter une position de victime et à dramatiser tout ce qui lui arrive. Elle se repose énormément sur les autres et a besoin d’avoir leur avis avant d’agir.

03

L’humiliation

Une personne humiliée aura tendance à provoquer des situations propices à l’humiliation. Une position de “masochiste”, d’après l’experte. Ces personnes craignent par dessus tout de perdre le contrôle et de tomber dans une situation qui leur suscitera de la honte. Se sentant comme des “moins que rien”, elles ont tendance à se montrer très serviables et cherchent la reconnaissance auprès des autres.

04

La trahison

Des personnes qui ont souffert d’une trahison auront tendance à se montrer très “control freak”. Elles accordent difficilement leur confiance et veulent s’assurer que leur entourage ne se moquent pas d’elles. Elles accordent une grande importance au respect des règles et des promesses. Ces personnes ont peur d’être manipulées et ne tolèrent pas le mensonge, même si elles mentent souvent aux autres…

05

L’injustice

L’injustice est une blessure qui nous pousse à respecter l’ordre à tout prix au point de nous couper totalement de nos émotions. Cette froideur et cette rigidité les poussent finalement à se montrer parfois injustes. très perfectionniste (vis-à-vis des autres et d’elle-même), elle refuse de laisser la place aux imprévus.

Ayez confiance en vous!