Vous pensez que sympathiser avec votre chef est la clé pour obtenir une promotion? On déclenche l’alerte fausse bonne idée…

Pour ceux qui pensaient qu’une augmentation passait forcément par un renforcement des liens d’amitié avec votre chef, vous avez tout faux! C’est la conclusion d’une étude publiée dans le Journal of Experimental Social Psychology. Selon les chercheurs, devenir ami avec votre chef pourrait vous coûter votre augmentation. La faute à… l’impartialité. Par peur de ne pas être juste et pour avoir bonne conscience, les chefs refuseraient généralement d’octroyer une augmentation à leurs amis. Ils redouteraient ainsi le regard des autres employés.

L’expérience

Les chercheurs ont mené plusieurs expériences. Parmi elle, une expérience qui consistait à définir quel employé méritait une augmentation en demandant aux chefs de trancher entre deux profils. Même si l’un des deux avait reçu une évaluation plus positive, les sondés ont pris en considération deux autres facteurs pour définir qui mériterait la fameuse promotion: savoir si l’employé s’entendait bien avec le patron et si la promotion serait gardée secrète. “Ils sont tellement inquiets de paraître injustes envers d’autres employés, qu’ils se font souvent un avis biaisé et défavorisent ainsi leurs amis”, analyse Shoham Choshen-Hillel, co-auteure de l’étude qui travaille à l’université de Chicago.

En toute discrétion

Toutefois, les sondés estiment que, si la promotion n’est pas connue des autres employés, alors il est raisonnable de la donner à l’employé qui a le mieux travaillé, même s’il est ami avec le patron. Tout serait donc question de discrétion, mais dans le doute évitez de paraître trop proche de votre patron. Sinon, vous risquez de faire face à de nombreuses crises de jalousie… Vous êtes chef? Evitez de montrer vos préférences et soyez toujours clair lorsque vous attribuez une augmentation, les gens appréciant fortement l’équité.

Ceci devrait vous intéresser: