Larmes, sanglots, reniflements : les pleurs connaissent toutes sortes de manifestations. Et de causes aussi. On pleure de tristesse, de joie et, parfois,… sans savoir pourquoi.

Pleurer devant un couple d’inconnus qui se marient, parce que votre chouchou a remporté une émission de télé-réalité ou parce que vous avez vu un adorable petit chien. Ces situations vous semblent similaires et vous avez aussi l’impression de souvent pleurer sans la moindre raison?

Cet article fait partie de notre dossier psycho paru dans le magazine GAEL de février. Pour y accéder gratuitement inscrivez-vous ci-dessous.

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be

Mieux se comprendre: