Pourquoi l’amour devrait forcément aller de paire avec la monogamie? Repoussant les codes des relations amoureuses classiques, les polyamoureux nous questionnent sur nos sentiments et notre manière d’aimer.

« Polyamour », c’est un terme que l’on entend de plus en plus autour de nous. Dans une société où la monogamie est considérée comme la référence en matière de relations amoureuses, aimer plusieurs personnes nous semble impossible. Comment pourrait-on avoir plusieurs amoureux/se? Comment développer une relation aussi puissante avec plusieurs personnes en même temps?

Un manque de sérieux ou une addiction au sexe?

Ce sont les clichés qui circulent souvent à propos des personnes polyamoureuses. On dit d’elles que ce sont simplement des partenaires qui ont peur de l’engagement ou des accros au sexe qui ne peuvent pas se contenter d’une seule conquête. Mais ils sont bien loin de la vérité: les polyamoureux peuvent développer des relations aussi sérieuses que les couples monogames et leur engagement n’est pas spécialement fondé sur le sexe, c’est d’ailleurs ce qui différencie le polyamour du libertinage.

« Les polyamoureux n’excluent pas la possibilité de se mettre en couple, de se marier voire de fonder une famille, à condition que cette relation ne soit pas exclusive. »

Comme les monogames, ils développent des relations parfois sur un plan sexuel, parfois sur un plan émotif, mais toujours avec le consentement de leur(s) partenaire(s). Être polyamoureux, c’est simplement le fait de développer des sentiments pour plusieurs partenaires à la fois, d’aimer quelqu’un sans lui garantir l’exclusivité. Ainsi, elles n’excluent pas la possibilité de se mettre en couple, de se marier voire de fonder une famille, à condition que cette relation ne soit pas exclusive.

La communication, c’est la base

« Mais comment construire une relation durable si l’on ‘papillonne’ de conquêtes en conquêtes? », diront certains. Le polyamoureux peut très bien se mettre en couple avec un partenaire de la même orientation (ou non). Il existe différents types: ceux qui ont développé une relation principale et qui virevoltent de temps à autres et ceux qui possèdent plusieurs relations, sans les hiérarchiser. L’essentiel est de communiquer. Ainsi, les polyamoureux avertiront toujours leur(s) partenaire(s) avant de passer à l’acte. À eux ensuite d’établir les « codes » et des limites qui régiront leur relation.

« La clé, c’est d’en discuter honnêtement, de fixer ses limites et de rester attentif aux désirs de l’autre. »

De plus, les personnes polyamoureuses ne sont pas toujours partagées entre deux histoires d’amour voire plus. En effet, elles peuvent « se contenter » d’une relation de type monogame pendant plusieurs années, mais elles se laissent l’opportunité de voir ailleurs si l’occasion se présente. La clé, c’est d’en discuter honnêtement (ne pas cacher ses jalousies et ses craintes), de fixer ses limites et de rester attentif aux désirs de l’autre. L’honnêteté joue un rôle essentiel dans les relations polyamoureuses, puisqu’elles se basent sur la confiance. 

Ceci devrait vous intéresser: