La présence des autres dicte souvent notre comportement. La psychologue Alice De Duve nous parle de l’importance de la conscience de soi et de son rôle sur notre quotidien!

Sabine pense que ce qu’elle est censée faire, c’est de correspondre à la normalité. C’est ce qu’elle fait depuis toujours. Elle en arrive à avoir peur de découvrir qui elle est si elle cesse ce comportement. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut pour elle. Se rendre utile auprès des autres lui procure une telle satisfaction qu’elle ne cherche pas à savoir ce qu’elle désire pour elle-même.

Conditionnés dès la naissance

Sabine est guidée par ses conditionnements, ses traumatismes, ses peurs. Elle a perdu le contact avec qui elle est. Dès la naissance, nous sommes conditionnés. On doit être à la hauteur parce qu’on va être évalué, analysé, comparé, jugé, pour être finalement admis ou rejeté. Et ça ne cesse de recommencer tout au long de la vie. On stresse, on angoisse, on performe, on s’épuise, on tombe malade, on guérit et on recommence. Notre esprit est sans cesse surchargé de croyances et de conditionnements qui limitent considérablement notre épanouissement. Nous croyons devoir vivre comme ça.

La conscience de soi, c’est se connaître au delà de nos croyances et conditionnements limitants

C’est quoi la conscience de soi?

La conscience de soi est le fait de savoir qui nous sommes au delà de nos croyances et conditionnements limitants. C’est notre faculté à rester lucide quant aux pensées et sentiments qui nous limitent et à reconnaitre la responsabilité et le pouvoir que nous avons sur ce qui nous arrive. Une bonne conscience de soi nous amène à nous comporter en acteur et non en spectateur. La conscience de soi nous permet de maîtriser le fonctionnement de notre appareil psychique en comprenant le pouvoir qu’il a sur le corps et sur le cours de notre vie. En étant pleinement conscient.e de soi, nous comprenons notre rôle central dans ce que nous vivons.

Nos croyances se réalisent

Les effets d’un changement d’état de conscience nous sont connus : ceux qui cherchent l’amour finissent par le trouver dès le moment où ils se satisfont de leur célibat. La vie sourit aux gens heureux. La personne qui médite peut observer son taux de stress diminuer, sa santé s’améliorer et sa sérénité augmenter. Des études ont même déjà démontré que lorsqu’un nombre important de personnes méditent ensemble dans une ville, le taux de criminalité baisse de façon indubitable. En vérité, nos états de conscience sont d’une puissance gigantesque. La vie entière est différente selon notre état d’esprit.
La conscience de qui nous sommes, bien connue dans certains coins de la planète, est en train de se révéler au monde occidental : nous pouvons le voir à travers l’importance donnée à vivre pleinement le moment présent et à l’intérêt grandissant pour les pratiques méditatives, l’éveil spirituel et la physique quantique, notamment. De par sa nature immatérielle, sans doute, elle reste pourtant encore un mystère pour la science.

  • Vous désirez en savoir plus ? MERVEILLE (thérapie) organise une stage (animé par Alice de Duve, psychologue) les 24 et 25 avril prochains : CONSCIENCE DE SOI – la voie de l’épanouissement. Plus d’info sur merveilletherapie.com
Alice de Duve
Psychologue
Merveille (thérapie)
www.merveilletherapie.com

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE