1 personne sur 100 est un pervers narcissique. C’est la conclusion de vastes recherches menées sur les troubles de la personnalité et détaillées dans le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (1952, réédité à de multiples reprises). Un trouble qui affecte davantage la gent masculine puisque, selon le manuel, entre 55 et 75% des personnes atteintes sont des hommes.

Comment reconnaître un pervers narcissique? Que vous l’ayez rencontré dans un bar, via des amis ou sur l’un de ces 5 sites de rencontres, vous n’êtes jamais à l’abri de tomber sur un « Narcisse ». Si au début tout est rose et que votre Jules montre tous ses charmes, très vite, la séduction peut laisser place à d’autres comportements plus alarmants

PS: les relations néfastes ne sont pas présentes qu’en amour! Attention à ces amitiés qui vous minent jour après jour et ces collègues à éviter à tout prix!

01

Il est trop confiant

Être bien dans ses baskets est un bon signe, mais avoir beaucoup trop confiance en ses performances est nettement plus suspect. Si vous constatez que votre Jules potentiel ne doute jamais et qu’il ne cesse de se vanter de ce capacités, prenez vos jambes à votre cou! Selon l’étude, un grand nombre de psychopathes ont une haute fonction, souvent dans le secteur financier.

02

Il ment souvent et avec aisance

Autre signal alarmant: votre nouveau Jules accumule les mensonges. Malheureusement, ce n’est pas toujours simple de démasquer tous ses mensonges. Un pervers narcissique ment avec beaucoup de facilité. Et, une fois que vous l’avez démasqué, il essayera pas tous les moyens de vous convaincre avec d’autres mensonges.

03

Il a peu d’amis

Des amis? Il n’en a presque pas, voire pas du tout, et il entretient peu de relations avec sa famille. Un entourage très, très restreint est aussi un autre signal inquiétant. Les pervers narcissiques ont de mauvaises relations avec leur famille, ils passent d’une personne à l’autre et ils brûlent totalement les ponts lorsqu’ils partent.

04

Il a toujours raison

Un pervers narcissique n’a jamais tort. D’ailleurs, si par miracle vous arrivez à lui prouver le contraire, il prétendra qu’il avait raison et que vous n’aviez pas compris son point de vue. Autre stratégie qu’il développe afin de cacher le fait qu’il avait tort: la fuite. Il changera sans hésiter de sujet afin de ne pas être remis en question.

05

Il a enchaîné les « sex-friends »

L’étude ne remet pas en question le fait d’avoir un partenaire sexuel régulier avec lequel vous ne développez aucun lien affectif, sous un commun accord. Cependant, si votre nouveau Jules a eu un nombre incalculable de partenaires, cela suscite quelques doutes. L’étude montre que l’hypersexualité – plus de partenaires sexuels que la moyenne – est liée à la perversion narcissique. Les pervers narcissiques adorent enchaîner les relations, de préférence sans développer le moindre sentiment. 

06

Il est impulsif et colérique

Selon le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, les pervers narcissiques ont tendance à réagir plus impulsivement que les autres, ils ne pensent jamais aux conséquences de leurs actions. Les chercheurs pensent que cette impulsivité serait liée à leur besoin de récompenses et d’attention. Un pervers narcissique peut aussi se montrer très capricieux et piquer de grandes crises. Cela arrive quand il n’a pas assez d’attention ou de contrôle sur une situation.

07

Il n’a pas d’empathie

Vous avez constaté que votre homme ne réagissait jamais aux malheurs/bonheurs d’autrui? Lorsqu’un de ses amis pleure ou lorsque qu’un de ses collègues obtient une belle promotion il ne dit rien et change rapidement de sujet. Il ne se préoccupe que de lui et n’éprouve pas d’empathie pour vous.

08

Il n’éprouve pas de regret

Les pervers narcissiques sont très réputés pour leurs critiques intempestives. Quand ils blessent quelqu’un, ils n’éprouvent aucun regret et ne s’excuseront que si cela les arrange (pour vous demander un service). Le seul regret qu’un pervers narcissique peut éventuellement nourrir est envers une mauvaise décision qu’il/elle a pris. 

Love affairs: