Pas évident de changer d’environnement professionnel. En quelques jours vous devez apprendre à travailler le plus efficacement possible avec de nouveaux collègues. Comment s’y prendre? Découvrez les 12 types de collègues et les astuces pour travailler au mieux avec eux.

Le boulot: c’est la version adulte de la cour de récré. Il faut socialiser, discuter avec tout le monde pour se faire un maximum de bons contacts. Mais, contrairement à l’école, ici vous n’avez pas le choix: vous devez vous entendre avec tout le monde (eh oui, même la collègue peau de vache). Pour vous faciliter la vie, l’agence de recrutement Hays a élaboré le profil des 12 types de collègues et vous donne des conseils sur la façon de les gérer.

01

Le gagnant

C’est l’employé idéal, le chouchou du boss. Comment le reconnaître? Si votre patron a besoin de quelqu’un pour régler un problème, c’est à lui/elle qu’il fera appel. Le « gagnant » est le gars idéal à aborder lorsque vous venez d’arriver. Cette personne est organisée et vous présentera aux autres collègues.

Comment on s’y prend? C’est LE collègue à glisser de son côté. Montrez lui de l’intérêt et inspirez-vous de lui pour être la plus efficace possible.

02

Le « héros silencieux »

Le « Silent Hero » est le type de personne qui fait son travail sans fanfaronner, mais c’est un élément clé de l’équipe. Ce travailleur bosse en arrière-plan. Le « silent hero » ressemble beaucoup au gagnant, sauf qu’il est très souvent sous-estimé.

Comment on s’y prend?  Montrez aux héros silencieux que leurs performances ne passent pas inaperçues. Complimentez-le!

03

Le mentor

Le « Mentor » sert un peu de coach à toute l’équipe, il partage volontiers ses connaissances. Il/elle fait absolument tout pour vous et vous aide à progresser dans votre carrière .

Comment on s’y prend? Prenez note de tous leurs conseils. Peu importe où vous en êtes dans votre carrière, vous aurez toujours besoin d’un mentor. Même s’il peut s’avérer être oppressant, ne le repoussez pas.

04

L’ancien combattant

Aussi baptisé « le vétéran », il est dans l’entreprise depuis.. (ben on ne sait pas trop, en fait). Bref, c’est le plus ancien employé celui qui vous parle d’une vingtaine de collègues dont vous n’avez jamais entendu parler.

Comment on s’y prend? Le vétéran est la personne adéquate si vous voulez en savoir plus sur l’entreprise. Ne le délaissez pas, même s’il ne gère pas les réseaux sociaux et que l’ordinateur est son pire ennemi. Assurez-vous de l’impliquer dans les conversations quotidiennes afin qu’il/elle ne se sente pas exclu.

05

L’allié

L’allié peut être vu comme un ami (au boulot et en dehors). Il/elle peut assumer toutes sortes de rôles: un catalyseur d’idées, un confident ou quelqu’un qui aide quand vous traversez des périodes difficiles. 

Comment on s’y prend? Chérissez cette amitié, car vous trainerez plus avec vos collègues qu’avec votre Jules ou votre famille. Ce type de collègue sera toujours là pour vous.

06

Le comédien

C’est le bout-en-train, le petit rigolo qui fait marrer toute la bande et qui permet de relâcher la pression. Il/elle voit tout en rose et peut facilement désamorcer les tensions.

Comment on s’y prend? Riez à ses blagues (mais avec modération).

07

Madame/monsieur potin

Vos loisirs, votre situation amoureuse: monsieur/madame potin sait TOUT. « Avez-vous entendu ce qui est arrivé à X pendant la réunion? C’est vrai que l’entreprise veut licencier des gens? Est-ce que ces deux-là sont vraiment un couple? » Toutes les questions que vous vous posez, la commère (homme ou femme) en est au courant.

Comment on s’y prend? Gardez un œil sur l’expert(e) des potins! Il est au courant des dernières informations, utiles en cas de licenciements etc. Cependant, vous devez aussi vous en méfier, faites attention à tout ce que vous dites, ou toute la boîte sera au courant dans deux minutes.

08

Le frotte-manche

La tactique du frotte-manche est simple: complimenter son patron et toutes les personnes qui peuvent l’aider à progresser dans sa carrière.

Comment on s’y prend? Est-ce que sa tactique fonctionne vraiment? Laissez le frotte-manche tranquille. Il ne vous apportera rien.

09

Le râleur/la râleuse

Il/elle se plaint de tout, absolument tout. Drôle au début, mais vite fatiguant. Ce comportement est le résultat d’une certaine frustration, par exemple l’ennui.

Comment on s’y prend? ALERTE ALERTE, évitez le/la à tout prix! Il ou elle vient vous causer? Transformer ses plaintes en solutions pour calmer ses frustrations.

10

Le politicien

Il veut être le meilleur et rien ne l’arrêtera (sauf une rupture de stock au rayon agendas).

Comment on s’y prend? Soyez sur vos gardes. Il n’hésitera pas à vous marcher dessus pour vous dépasser.

11

Le gars qui ne fait rien

C’est comme un mirage. Il/elle semble être occupé au travail, mais transfère en fait ses tâches aux autres. Il donne l’impression qu’il/elle contribue vraiment à l’équipe. Mais c’est faux!

Comment on s’y prend? Si les actions n’ont aucun impact sur vous ou votre équipe, vous pouvez ignorer ce collègue. S’il est au-dessus de vous, ne dites pas toujours oui lorsqu’il vous délègue ses tâches. S’il est en dessous de vous, donnez lui des échéances hyper concrètes.

12

Le nouveau

C’est vous ça, non? Le petit nouveau vient d’arriver dans l’entreprise.

Comment on s’y prend? Vous souvenez-vous de votre arrivée dans votre entreprise ? Il est temps d’aller de l’avant et de devenir le « mentor ». Prenez-le sous votre aile, si nécessaire.

Au top au boulot