Combien de fois des partenaires doivent-ils faire l’amour pour être heureux? C’est l’objet d’une étrange étude américaine.

Il en faut peu pour être heureux

Vous aussi, vous ne jurez que par le mantra « au plus y il en a, au mieux c’est »? Contrairement à ce que l’on croit, pour être heureux en couple et éviter d’être frustrés au lit, il y aurait une limite à ne pas dépasser en ce qui concerne nos ébats…

Une équipe de chercheurs américains, dont l’étude a été publiée dans la prestigieuse revue Social Psychological and Personality Science, s’est penchée sur les couples heureux et la fréquence à laquelle ils faisaient l’amour. Verdict? Il en faut peu pour être heureux, comme disait Baloo…

Votre partenaire a eu une panne au lit? Comment réagir sans le vexer? Nos conseils pour éviter la crise!

La qualité plutôt que la quantité

Si l’on en croit les chercheurs, il vaudrait donc mieux ne faire l’amour qu’une fois par semaine plutôt que d’avoir plusieurs « mauvais » ébats. Au lieu de faire l’amour « vite fait » avant le travail tous les matins, il ne faudrait se contenter que d’une seule partie de jambes en l’air par semaine, mais de grande qualité et ce, peu importe l’âge! Un moment pour se retrouver et se concentrer sur l’autre sans penser aux tracas du quotidien.

Autre information (qui ne nous étonne guère cette fois-ci), les signes d’affection comme les câlins, le fait de se tenir la main, les bisous et les caresses renforceraient davantage votre couple et participeraient davantage à votre bonheur que la fréquence de vos rapports sexuels. 

SUR LE MÊME SUJET: