C’est très certainement la semaine du mois la moins sympa pour nous. Mais en plus, les tampons et serviettes hygiéniques ne sont pas vraiment écolos… Quels alternatives, alors, pour passer du côté green de la force? Par Mathilde Warnier.

Pourquoi des alternatives?

Pour l’écologie! Comment ça?C’est déjà un moment vraiment pas agréable, et en plus, je devrais m’inquiéter pour la planète? Et oui. Lorsque vous mettez un tampon, dénombrez les déchets qu’il génère: il y a la boîte qui contient tous les tampons, généralement un emballage individuel, puis parfois l’applicateur et enfin, vous jetterez le tampon usagé avec sa cordelette. Selon ecoconso, une seule femme menstruée jettera au cours de sa vie… 10.000 tampons ou serviettes. Ceux-ci se retrouvent dans les océans, où ils tuent la population aquatique, ou sur les plages…

Mais aussi pour la santé! Ceci en plus de multiples composants sujets à débat… On y retrouve en effet des traces de pesticides ou encore de polluants cancérigènes (selon de multiples analyses, notamment de la DGCCRF en 2017). A éviter absolument? Les serviettes et tampons colorés ou parfumés. Toujours selon ecoconso, on y trouve du diméthicone, du BHT (qui entraîne des réactions allergiques), évidemment du parfum, très irritant, bref: de nombreux additifs dont certains très controversés concernant la santé.

Et pour le portefeuille! Cosmopolitan nous a livré ses calculs: chaque femme menstruée dépensera entre 1500 et 2000 euros en protections hygiéniques. Ceci, sans compter les sous-vêtements tachés à remplacer (vous vous souvenez de votre culotte préférée, celle que vous avez dû vous résoudre à balancer aux ordures?) et les anti-douleurs…

Alternative écolo: quels sont les possibilités?

Elles sont de plus en plus nombreuses. Toutes avec leurs avantages (et désavantages…). L’une d’elle sera forcément adaptable à votre mode de vie!

La cup menstruelle

Ici, rien de surprenant: on en entend pas mal parler depuis quelques temps. En silicone souple, elle s’insère dans le vagin et recueille le flux menstruel. Le gros plus: elle s’utilise pendant plusieurs années (il faut bien sûr la désinfecter en la faisant bouillir régulièrement). On peut aussi la porter plus longtemps qu’un tampon ou une serviette. Et non, on ne la sent pas! Par contre, il faut attraper le coup de main, et les “vidanges” au boulot ou à l’école nécessiteront un peu d’organisation! Vous en trouverez dans d’innombrables marques.

Mooncup Coupe Menstruelle, 21,91€ sur NewPharma (deux tailles disponibles).

La serviette lavable

 

View this post on Instagram

 

A post shared by lilie dans les étoiles (@liliedanslesetoiles) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

C’est peut-être la méthode la plus adaptée aux plus jeunes! Mais évidemment, tout le monde peut l’utiliser, si le port des serviettes ne vous dérange pas de manière générale. Souvent munie de pressions, elle s’attache à la culotte, comme une serviette jetable. La version lavable, en tissu, est bien sûr aussi étanche! Il suffit de la choisir adaptée à notre flux. Pour la laver, on la laisse tremper dans l’eau froide (pour détacher) avant de la mettre tout simplement à la machine.

Divers packs disponibles, notamment ici (c’est belge et vraiment mignon!).

La culotte absorbante

On l’enfile au lever, on la garde 12h sans fuite et sans sensation d’inconfort, et on la lave. C’est aussi simple que ça! Il faut juste être à l’aise avec l’idée… Plusieurs marques ont lancé leur culotte absorbante. Bien sûr, tout est pensé pour éviter l’aspect “couche-culotte”! Elles peuvent être utilisées de nombreuses fois (plus d’un an). Par contre, cette méthode se révèle un peu plus chère… Mais ça en vaut la peine!

Saforelle Culotte Ultra Absorbante pour les règles, 25,60€ sur NewPharma (plusieurs tailles disponibles).

Bons plans green: