Est-ce qu’il regarde les autres femmes? Pourquoi ne me dit-il jamais quand il est triste? Il n’a vraiment pas remarqué que j’avais grossi…? GAEL a gravi le mont Everest que sont les pensées intimes des hommes et délié les langues de notre panel de mâles tests.

« Ils ont une peur bleue de nous irriter, voire, pire, de nous blesser. »

Bizarrement, ces messieurs ont eu l’air plutôt soulagés de pouvoir, pour une fois, se confier. Deux d’entre eux avaient même dressé une petite liste, pour être sûrs de ne rien oublier. Un autre avait écrit un poème… En fin de compte, tous reconnaissent que, effectivement, ils ne nous disent pas tout. Mais pourquoi devraient-ils le faire? Aucun homme ne se tait par amour du secret ou sens inné du mensonge. Tout cela part d’une bonne intention: ils ont une peur bleue de nous irriter, voire, pire, de nous blesser.

Pourtant, si cela peut nous (les femmes) aider à mieux les comprendre, eux (les hommes) sont prêts à parler. La preuve avec ces quelques confidences glissées en toute discrétion…

01

ROUTINE

«Au début, le sexe était plus ludique, plus intense, plus spontané. Meilleur, en fait. Mais je n’oserai jamais le lui dire. Je comprends bien qu’elle travaille, qu’on a un bébé, je ne dois pas vouloir l’impossible. Alors je me joue un petit film dans ma tête. Et ça, on n’en parle pas non plus. Même si je pense qu’elle fait la même chose de son côté. Mais on garde cela pour nous.»

  • STAN (33 ANS), PROF DE FITNESS.
02

SEXE SOLO

«Parfois, j’ai plus de plaisir à me masturber qu’à faire l’amour avec elle. Mais comment parler de ça?»

  • PIERRE (48 ANS), AGENT DE MAINTENANCE.
03

À TROIS

«J’ai connu une expérience de sexe à trois. C’était fantastique. Je ne l’ai jamais dit à ma compagne actuelle, même si cela date de bien avant elle. Mais j’y repense encore fréquemment, et cela me fait toujours fantasmer

  • DIDIER (62 ANS), RESPONSABLE MARKETING.
04

JARRETELLES

«Il y a plein de porte-jarretelles dans les magasins de lingerie. Est-ce que ce sont ceux que nous offrons qui sont déjà revendus? Où restent-ils tous? Je lui en offre pour Noël, pour la Saint-Valentin… Le message est clair, non? Est-ce que je devrais ajouter un petit mot du genre: “À porter ce samedi, 18 h”?»

  • MATHIEU (47 ANS), GUIDE DE MUSÉE.
05

LATEX

«J’ai été éduqué selon le principe “plutôt montrer que dire”. Quand j’ai envie que ma femme porte des cuissardes en latex, je l’emmène dans une boutique et lui en achète une paire. Si j’ai envie qu’elle porte d’autres sous-vêtements, je lui en offre de nouveaux. De cette façon, c’est quelque chose qui vient de moi, et non pas qu’elle “ne fait pas bien”. Parce que c’est comme ça qu’elle pourrait le prendre, si je lui disais que ses sous- vêtements ne me plaisent pas

  • CHARLIE (40 ANS), DÉVELOPPEUR DE PROJETS.
06

FANTASMES

«Bien sûr qu’on regarde tous les autres femmes. Bien sûr qu’on regarde tous des films porno. Bien sûr que nous rêvons tous d’un plan à trois. Lui en parler? Vous êtes folle? Elle serait tout le temps en train de me surveiller: “Tu as envie de coucher avec cette fille?”; “Tu es en train de regarder du porno?”… Elle ne me lâcherait plus.»

  • JULIEN (37 ANS), CAMÉRAMAN.
07

TOP SECRET

«Je ne suis pas un Adonis, mais je n’ai jamais eu honte de mon corps. Rester le mieux possible le plus longtemps possible est mon objectif principal, et je fais tout pour ça. Je nage, je marche, je mange sainement… Ma femme a douze ans de moins que moi, mais je n’ai pas de problème à me balader nu chez nous. Par contre, depuis peu, je porte une prothèse dentaire. Je pense qu’elle est au courant, mais je ne lui en ai jamais parlé et n’ai aucune intention de le faire. Du coup, quand je me brosse les dents, je ferme la porte de la salle de bain. Je ne partage cela avec personne.»

  • DIDIER (62 ANS), RESPONSABLE MARKETING.
08

DOUCHE FROIDE

«C’est bête, mais je ne veux pas qu’elle me voie après une douche froide, quand mon sexe est tout rabougri. Il a l’air ridicule, enfin, je trouve…»

  • STAN (33 ANS), PROF DE FITNESS.

GAEL février

Envie d’en savoir plus? Découvrez ce dossier en intégralité dans le GAEL de février, disponible en librairie!

À lire aussi: