Les composants de vos vernis à ongles peuvent-ils influencer votre métabolisme et, plus particulièrement, le fonctionnement de vos hormones?

Vous changez de couleur de vernis comme de chemise? Vous feriez mieux d’arrêter cette mauvaise habitude. Comme certaines études l’ont déjà démontré, les vernis contiennent de nombreux produits chimiques souvent corrosifs et dangereux pour la santé de vos mains, mais aussi de tout votre corps. De quels ingrédients devez-vous vous méfier lorsque vous achetez un nouveau vernis? Voici la longue liste épinglée par ELLE USA.

Le trio perturbateur

En-tête de liste des pires ingrédients? Le formaldéhyde qui est utilisé pour faire durcir votre vernis. Il peut provoquer des irritations de la peau et de nombreuses autres conséquences sur le système nerveux. L’ingrédient a mauvaise réputation: il est connu pour ses apparitions dans les classements de produits cancérigènes et de perturbateurs endocriniens.

Vient ensuite le toluène, qui sert de solvant. Un produit chimique qui peut provoquer des vertiges en cas d’exposition prolongée. Il peut provoquer des irritations et nuire à vos yeux ou encore votre système respiratoire. Pour compléter le trio, on retrouve le dibutylphtalate (DBP). L’ingrédient est utilisé pour améliorer la texture des vernis. Malheureusement, il fait partie des perturbateurs endocriniens et pourrait, dans le pire des cas, provoquer une ménopause précoce.

D’autres composants dangereux

Outre le trio de perturbateurs, vous devez également vous méfier des vernis qui contiennent du camphre (qui provoque des réactions cutanées, des nausées et des migraines), le xylène (vertiges et vomissements), des parabens, du phosphate de triphényle (toxique pour le foie et vos hormones), de l’ethyl tosylamide (réactions allergiques et lésions du foie) ou de la résine de formaldéhyde (qui peut provoquer des dermatites). La bonne nouvelle, dans tout ça? Les vernis green se font de plus en plus nombreux dans le commerce!

+ de news beauté