Le groupe de cosmétiques a décidé de ne pas rester les bras croisés face aux tests sur les animaux. Afin de stopper cette pratique, une pétition est lancée.

Une marque engagée

Depuis trente ans, la marque britannique The Body Shop lutte activement contre les tests sur les animaux – cet élément est d’ailleurs l’un de piliers fondamentaux de la l’enseigne. The Body Shop a décidé de faire un pas de plus en lançant une toute nouvelle campagne. Baptisée « Forever Against Animal Testing » la campagne internationale vise à interdire les tests sur les animaux dans le monde des cosmétiques. La marque, en collaboration avec le groupe « Cruelty Free International » aimerait mettre en place une Convention internationale qui interdirait cette pratique dans tous les pays du monde. Car si les tests sur les animaux sont interdits en Europe, de nombreuses marques profitent des politiques plus tolérantes mises en place dans d’autres pays.

Peu de lois

80% des pays n’ont pas encore adopté de loi interdisant les tests sur les animaux. Chaque année, selon The Body Shop, plus de 500.000 animaux sont utilisés comme cobaye pour tester vos futurs cosmétiques. Pour que ce projet aboutisse, la marque a besoin de votre aide! Elle a lancé une pétition afin d’avoir plus de poids lors des prochaines négociations sur le sujet. L’objectif du groupe de cosmétiques? Obtenir plus de huit millions de signatures sur leur site. Vous pouvez aussi partager des photos (avec des oreilles de lapins) ou autres messages via le #Foreveragainstanimaltesting.

Mais comment font-ils chez The Body Shop, pour ne pas passer par la case « tests sur les animaux »? Ils utilisent en fait plusieurs méthodes. Ils testent notamment leurs produits sur des cellules de peau humaine cultivées in vitro. Bien mieux que de torturer Panpan et ses autres camarades, non?

Quoi de neuf au rayon cosmétiques?