Avec un packaging souvent attrayant, on oublie parfois les composants des cosmétiques, pourtant pas toujours très clean. Voici 4 astuces pour les décrypter.

Un décryptage indispensable

Décrypter les ingrédients listés au dos des produits de beauté est aujourd’hui presque impossible sans être informée correctement. Pour cause, ces noms (souvent en latin) font l’objet d’études à part entière! Pourtant, selon un rapport établi par l’UFC, il semblerait que certains composants préoccupants soient présents dans plus de 185 produits de beauté. Il est donc plus que nécessaire de se renseigner un peu sur ces cosmétos appliqués régulièrement sur votre peau (en moyenne 12 par jour, tout de même!). Voici quelques conseils pour vous aider à y voir un peu plus clair.

1. Éviter les listes trop longues

Une liste d’ingrédients à rallonge (plus de 10 ingrédients sur l’étiquette) est souvent le signe que votre produit contient des composants synthétiques. Il n’est pas rare non plus qu’on y trouve des ingrédients pétrochimiques (comme les huiles minérales, dont on vous parlait déjà ici), pas très naturels donc, et très mauvais pour votre peau (obstruction des pores et autres effets peu ragoûtants)…

Pour vous aider à analyser correctement cette liste, l’application Clean Beauty est assez bien pensée: il vous suffit d’en faire une photo et l’app’ se charge de la scanner et de vous avertir si perturbateurs endocriniens, mauvais conservateurs, agents irritants ou comédogènes il y a. De quoi se sentir un peu moins bête face à ces noms incompréhensibles! Disponible gratuitement sur IOS et Android.

2. Attention au greenwashing

La couleur verte est de plus en plus apparente sur le packaging des cosmétiques dans les rayons beauté. Certaines grandes marques se mettent d’ailleurs de plus en plus aux produits « eco-friendly » et plus naturels que leur gamme classique. Pourtant, une fois le produit retourné, on trouve parfois une liste d’ingrédients longue comme un bras, mais on note également que les composants dits « naturels » se trouvent en dernière position (et sont donc les moins présentes dans le produit)… Si c’est le cas, reposez ce petit flacon à sa place immédiatement: il s’agit d’une imposture!

3. Les labels: un bon indicateur

Les labels bio doivent attirer en premier votre attention. Il s’agit en effet d’une garantie sur la provenance des ingrédients, mais aussi sur l’emballage du cosmétique en question, jugé moins polluant que celui de ses confrères. Essayez donc de contrôler vos mauvais réflexes et dirigez-vous vers les marques moins connues et souvent plus clean pour votre peau!

4. Deux applis pour des produits éco-friendly

Dans la même lignée que Clean Beauty, il existe plusieurs applications qui ont également pour but de vous informer sur la réelle composition de vos produits de beauté:

  • Beat The Microbead, qui vous indique si oui ou non votre produit contient des microbilles en plastique, ultra-polluantes pour l’environnement. Gratuite et dispo sur IOS et Android;
  • Ecocompare, l’application qui vous informe sur l’impact environnemental des cosmétiques (mais pas que) et également sur leurs effets sur votre santé. Gratuite et dispo sur IOS et Android;

Pour une beauté plus pure:

PARTAGER