Ces dernières années, les produits de beauté prennent une tournure étonnamment gourmande. Si l’effet plaisir de ces nouveaux soins à l’avocat ou au pamplemousse est indéniable, leur efficacité est-elle réelle? Par Lise Milbou.

La nouvelle idéologie, cette dernière décennie, en matière de produits de beauté est que si on peut manger un ingrédient, on devrait pouvoir aussi s’en tartiner la peau. Si un ingrédient est assez bon pour jouer à l’intérieur, il donne l’impression d’être pur et nutritif aussi pour l’extérieur.

L’avis d’une dermatologue

De nos jours, les produits alimentaires jouent les premiers rôles sur les packagings des produits cosmétiques. Reste à savoir si toutes ces promesses sont fondées et si on obtient vraiment de meilleurs résultats en utilisant un masque à base d’avocat. Nous avons demandé au docteur Samira Baharlou, responsable du service de dermatologie à l’Hôpital universitaire de Bruxelles, si notre peau profite vraiment pleinement des produits alimen- taires que nous utilisons. « En ce qui concerne les soins de la peau, explique-t-elle en préambule, vous devez avant tout vérifier la concentration de l’ingrédient actif. Les études sur la concentration réellement nécessaire pour obtenir un résultat tangible ne sont pas encore disponibles. Nous savons par exemple qu’il faut au moins 5 % de vitamine C pour avoir un effet blanchissant et protecteur. »

Le testing

Le masque facial au cassis

Berryglow Probiotic Recovery Mask (Glamglow, 44,90 € pour 75 ml chez Ici Paris XL).

C’est quoi ? Le nom du soin — Berryglow — suggère que les baies rouges sont l’ingrédient vedette choisi par la marque Glamglow. Le masque s’inspire de la tendance des superaliments. Les baies nourrissent la peau, la fleur d’hibiscus l’adoucit et la betterave protège la barrière cutanée. Résultat ? Un joli glow très Hollywood. Avec une texture ressemblant à un yaourt et un léger parfum de baies, ce produit s’apparente à un smoothie gorgé de superfood.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le cassis est un excellent antioxydant, tout comme les autres fruits rouges. Il s’attaque au stress oxydatif lié à la pollution, aux UV et aux radicaux libres. La betterave contient également beaucoup de vitamine C, dont l’effet antioxydant est également prouvé. »

Le gel douche à l’huile d’amande


Shower Shake à l’huile d’amande (L’Occitane, 19 € pour 250 ml)

C’est quoi ? Ce gel douche biphasé se secoue comme un milk- shake pour bien mélanger l’huile d’amande et le lait, ses deux ingrédients garantis made in Provence. Les amandes nourrissent, adoucis- sent votre peau et lui apportent de l’élasticité.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le lait d’amande a effectivement un effet nutritif et adoucissant. Il renforce également l’élasticité de votre peau. »

Masque à l’avocat

I’m Real Ginseng Sheet Mask (Tonymoly, 5,90 € chez Planet Parfum).

C’est quoi ? Tonymoly — la marque de beauté coréenne (tony signifie « élégant », moly signifie « packaging ») — est très connue pour ses sheet masks, des masques en tissu imbibé d’ingrédients actifs. Il y en a un à base d’avocat (idéal pour booster l’hydratation) et un autre à la to- mate qui crée un joli glow. Le plus récent est celui à base de ginseng. L’ingrédient asiatique aurait un effet boostant sur la peau et augmenterait son élasticité. Une plante magique d’Extrême-Orient avec un effet rajeunissant qui stimule également la circulation sanguine.

Qu’en pense la dermatologue ? « L’avocat est nourrissant et hydratant. Il est particulièrement efficace sur les peaux fines et sensibles. Pour les personnes à la peau grasse, je ne le recommande pas. La tomate contient un acide qui crée un joli glow et libère la couche supérieure de la peau de ses cellules mortes. Très ancien, le ginseng est utilisé en Corée depuis longtemps. C’est aussi un antioxydant, qui stimule la circulation sanguine et la production de collagène et permet à la peau de récupérer plus rapidement. »

Crème pour les yeux au kumquat


Gel hydratant contour des yeux (Jowaé, 8,50 € pour 15 ml en pharmacie).

C’est quoi ? Ce gel crème au kumquat prend soin du contour des yeux, une zone particulièrement délicate. Le kumquat est utilisé en Corée depuis des siècles. C’est un ingrédient incroyablement puissant, un superfruit extrêmement riche en vitamine C, en flavonoïdes (antioxydants naturels) et en minéraux qui a un effet hydratant, dynamique et stimulant.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le kumquat contient des antioxydants. Il aide à lutter contre le gonflement et la dépigmentation. »

Crème pour les mains au pamplemousse

Crème mains Delighting Blend (Biotherm, 9 € pour 30 ml).

C’est quoi ? En plus d’offrir un rituel de bain thérapeutique, les nouvelles crèmes pour les mains Biotherm permettent un ramollisse- ment des cuticules, une hydratation et une récupération cutanée. La formule contient un mélange de pamplemousse, de sauge, de rose et de musc qui détoxifie et équilibre la peau.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le pamplemousse contient un acide de fruit qui nettoie la peau et lui donne de l’éclat. Je ne crois pas vraiment à l’action détoxifiante de la sauge, qui n’est efficace que si vous la mangez ou la buvez. Ce fruit limite la production de sueur et de sébum et est également utilisé dans les shampooings pour les personnes ayant un cuir chevelu gras. »

Masque capillaire à l’aloe vera


Fructis Hair Food Aloë Vera (Garnier, 6,99 € chez Di).

C’est quoi ? De la banane nourrissante, de la macadamia lissante, de la papaye réparatrice, du goji pour une couleur vibrante… Toutes les formules de la gamme Fructis Hair Food reposent sur l’action des superfruits. Le plus récent, c’est celui à l’aloe vera, une substance désaltérante, idéale pour les cheveux normaux à secs.

Qu’en pense la dermatologue ? « L’aloe vera procure une hydratation fantastique et a un effet anti-inflammatoire prouvé. Il aide également à lutter contre les coups de soleil et l’acné. Je doute toute- fois de sa réelle efficacité sur les cheveux. De manière superficielle, peut-être, puisqu’il les fait briller, mais vous n’obtiendrez jamais le même résultat qu’avec un produit à base de kératine. Pour moi, il s’agit surtout d’un maquillage pour les cheveux au pouvoir apaisant. »

Sérum au vin

Sérum liftant Wine Elixir (Apivita, 45 € pour 30 ml en pharmacie).

C’est quoi ? Parce qu’elles sont constamment exposées aux intempéries, les vignes de Santorin développent des propriétés uniques. Les feuilles contiennent une substance particulièrement efficace : les polyphénols, qui, sous forme d’extrait, stimuleraient la jeunesse de la peau. Un élixir de jeunesse naturel, idéal pour les plus de 30 ans.

Qu’en pense la dermatologue ? « Les polyphénols ont effectivement un effet antioxydant. Ils stimulent l’action du collagène et de l’élastine et ont un effet bénéfique sur les taches pigmentaires. »

Peeling au pamplemousse


Radiance Scrub (L’Occitane, 28 € pour 75 ml).

C’est quoi ? L’Occitane a lancé au début de l’été des masques sous forme de jus et un maquillage pour les lèvres composés des meilleurs fruits du Sud de la France. L’un de ses masques ressemble à un pot de confiture aux pomelo corse. Il regorge d’acides de fruits naturels qui agissent comme un peeling naturel pour éliminer les cellules mortes.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le pamplemousse est un acide de fruit qui procure un effet coup d’éclat. Cela fonctionnerait encore mieux s’il était utilisé comme gommage mécanique, en combinaison avec du brou de noix, par exemple. »

Gel matifiant aux fruits rouges


Fluide matifiant rafraîchissant (Avène, 19,50 € pour 50 ml en pharmacie).

C’est quoi ? La marque Avène propose une nouvelle gamme de soins à base de superfruits. Le mélange de framboises, de bleuets et de raisins de Corinthe contiendrait une forte concentration en lipides polaires permettant la protection, le renforcement et la souplesse de la peau. L’acide citrique contenu dans les fruits rouges stimule les cellules pour qu’elles puissent à nouveau pro- duire de l’énergie. Cette texture de gel sans huile ferme les pores et limite la production de sébum. Une base de maquillage idéale.

Qu’en pense la dermatologue ? « Cette gamme — contrairement à ses prédécesseurs — ne vise pas un problème dermatologique spécifique. Les fruits rouges contiennent une forte dose d’antioxydants et ont un effet sur le renouvellement cellulaire. De manière générale, il est recommandé de manger beaucoup de fruits rouges. »

Masque d’argile aux feuilles de thé vert

Youthmud Glow Stimulating Treatment (Glamglow, 49,90 € pour 50 g, disponible àpd septembre).

C’est quoi ? Ce masque d’argile à base de feuilles de thé vert est populaire à Hollywood. L’effet est instantané. Un vrai coup d’éclat en dix minutes, prête à passer devant la caméra. Le thé vert est surtout connu pour ses composants antioxydants. Un must pour protéger la peau contre les attaques extérieures.

Qu’en pense la dermatologue ? « Le thé est un puissant antioxydant qui protège effectivement la peau. L’argile est bonne pour son nettoyage, surtout l’argile verte. Elle réduit la production de sébum et est anti-inflammatoire. »

Verdict?

« Cette approche me semble en effet très prometteuse, estime le docteur Baharlou. Des ingrédients tels que l’aloe vera et le ginseng ont longtemps été utilisés sous leur forme la plus pure et concentrée, mais maintenant que la concentration est inférieure, tout le monde peut les utiliser. Les marques choisissent des fruits reconnaissables. L’image d’un avocat sur un packaging est plus porteuse qu’un terme scientifique au nom obscur. Il ne faut pourtant pas considérer cette approche comme purement marketing. La recherche scientifique montre même que si vous voulez améliorer votre peau, il vaut mieux la tartiner de ces ingrédients que de les manger. »

« Si vous voulez utiliser ce type de soin sur votre peau sans risquer de l’irriter, vérifiez le dosage »

Attention aux irritations

Si vous voulez utiliser ce type de soin sur votre peau sans risquer de l’irriter, le dosage est très important. « Avec l’avocat, aucun problème. Il procure une très bonne hydratation et n’est pas agressif. Comme il est gras, il apaise la peau. Les fruits rouges, mais aussi les tomates et le citron, contiennent des acides et des antioxydants pouvant provoquer des irritations. Il est donc important de ne les utiliser que dans de faibles concentrations. Si vous êtes allergique, abstenez-vous. Vous devez également faire attention aux pesticides. Par exemple, vous pouvez mettre du concombre sur vos yeux pour hydrater la zone du regard, mais assurez-vous qu’ils soient biologiques. Les pesticides sont toxiques et dangereux pour la peau. »

Retrouvez cet article en intégralité dans le GAEL d’août, disponible en librairie.

AOUT OK

+ de sujets beauté