Un coup de cœur de jeunesse, une révélation chez le psy et le déclic des années qui passent: notre GAEL Guest de mai Nathalie Uffner nous parle des âges de sa vie.

Nathalie Uffner: les âges de sa vie

12 ans

«Je suis allée voir Michel Fugain et le Big Bazar sous un chapiteau place Rogier, à Bruxelles. J’étais très amoureuse de Jérôme, qui faisait partie de la troupe. Je suis même retournée voir le show une deuxième fois la même semaine. À l’époque, j’avais un appareil dentaire… À la seconde représentation, je ne l’avais plus! Je m’étais assise par terre devant la scène et je souriais très fort afin que Jerôme le voie.»

27 ans

«Pour la première fois, je suis allée chez le psy. Mon premier psy m’a totalement transformée. Sauvée, même… J’ai eu le sentiment de naître une deuxième fois. C’est un peu bateau, sans doute, mais c’est terriblement vrai.»

30 ans

«J’ai rencontré Albert. Ça fait 25 ans que nous nous engueulons, que nous nous aimons. C’est à la fois très insupportable et très fort. Un théâtre, deux enfants… et nous sommes toujours debout

40 ans

«J’ai ressenti la première chape de plomb sur mes épaules à cause de l’âge. Il y a eu un avant et un après 40 ans. J’ai commencé à faire des comptes du genre: “Dans 20 ans, j’aurai 60 ans… et il y a 20 ans, j’en avais 20.” Des constats assez simples au niveau mathématique, certes, mais pas moins désespérants

GAEL en mai

Découvrez toutes les facettes de la personnalité de notre Guest dans le GAEL de mai, disponible en librairie!

À lire aussi: