Claudia Lomma, l’experte en relations publiques et stratégies digitales, vit à Bruxelles avec son mari, l’artiste Benjamin Spark. Elle aime la créativité et le yoga, déteste la routine et le prévisible. Elle nous a donné ses conseils pour un dîner réussi. Les voici.

Créer le contact

« Mon activité favorite, c’est de présenter les gens les uns aux autres. Réunir des amis autour d’une table. Avant je travaillais pour François Schwennicke de Delvaux. Il disait: «Claudia est une plaque tournante qui emporte les gens jusqu’à ce qu’ils se trouvent en face de la bonne personne.» J’étais jeune alors et n’ai pas compris sa remarque. Mais en fait, il avait raison. J’adore cuisiner pour les autres et mettre les gens en contact de cette manière. Un petit dîner marocain sur des coussins et des tapis dans le jardin, un pique-nique dans le parc avec les chiens et des enfants, un apéritif au coucher du soleil sur ma terrasse… De magnifiques moments à partager ».

Penser au détails

« J’aime les rituels élégants, les mises en scène. C’est dommage que les gens ne se donnent pas plus la peine de mettre leur vie en scène. Je le fais quotidiennement. Pourquoi ne pas mettre votre petit pain sur une belle assiette plutôt que de le manger sur une serviette? Arranger les fruits dans un panier coloré? À choisir entre la mode et la décoration, je préfère dépenser mon argent dans la déco. Entre un sac et un chandelier, ce sont toujours les bougies qui gagnent. Je dresse mes tables avec des services chinés en brocante, chaque assiette est différente. Les couverts sont également anciens. En argent ou avec un manche de bambou. Mais attention: ça ne doit pas avoir l’air d’un souk. L’effet doit être épuré et moderne. Je sers l’eau en carafe avec une tranche de citron ou quelques herbes. Le thé, dans une grande théière transparente avec de la menthe fraîche. L’éclairage est tamisé, ou à la bougie. Les fleurs sont incontournables: tulipes, pivoines, mimosa... Il me faut une maison pleine de livres et de fleurs, sinon ça manque de vie ».

Un dîner efficace

« Personne n’aime s’éterniser à table. Je ne sers donc jamais d’entrée. Ni de dessert: je propose de grandes tablettes de chocolat que les invités picorent selon leur envie. Le plat principal est souvent préparé d’avance et cuit au four, de manière à ce que je puisse profiter de mes invités. Je cuisine toujours végétarien, mais personne n’a jamais regretté la viande ».

Faites comme chez vous!

« Un jour, j’ai vu une photo de Lee Radziwill, la sœur de Jackie O., dans une robe style djellaba rose vif avec un gros bijou Saint Laurent, pieds nus et un verre de vin à la main. Chic et relax. C’est ce genre d’hôtesse que vous devez être. Je ne veux pas qu’un dîner soit trop formel ou guindé. «Prenez ce qui vous fait plaisir, servez-vous et faites comme chez vous», c’est ce que je dis à mes invités dès qu’ils franchissent ma porte et c’est réellement l’ambiance que je souhaite. Tout le monde parle avec tout le monde, on rit beaucoup, et des gens qui ne se connaissent pas repartent bons amis à la fin de la soirée. C’est ça, pour moi, une soirée réussie ».

Son truc de pro? « Pensez à bien combiner les invités. Ne placez pas deux timides l’un à côté de l’autre, par exemple ».

www.claudialomma.com

Intéressée? Retrouvez tous nos conseils sur l’art de recevoir et plus de contenu 100% Dolce Vita dans le GLOD, offert avec votre GAEL du moi de mai!

Plus de conseils à table: