Évidemment qu’on se régale de raclette chez le Suisse Joël Dicker, avec des patates, de la viande des Grisons, des cornichons et même du pain. Mais ce n’est pas tout !

AUX FOURNEAUX

« Chez nous, les dîners se passent souvent à la cuisine, là où l’action se passe, dans le jus. Ma femme cuisine très bien et moi très mal, mais je suis un bon commis de cuisine, fier de participer. Prendre les rênes en cuisine me stresse à mort. C’est un des seuls trucs où je perds mes moyens. Si je suis seul, je commande à emporter pour que le stress ne m’empêche pas de profiter du moment : des burgers, libanais, iranien (le riz au safran !)… J’ai le choix près de chez moi. »

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be
DÉCOUVREZ NOTRE RENCONTRE AVEC JOËL DICKER EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE MAI, DISPONIBLE EN LIBRAIRIE DÈS MAINTENANT.

Bien dans mon moral, Joël Dicker en Guest: le GAEL de mai est là!

PLUS DE GUESTS: